mars 26th, 2019

Atelier poésie performée Slams de Lydia

J’accuse

J’accuse la famille de dicter les lois

Si ça ne te plaît pas prends tes bagages et barre-toi

J’accuse les médecins de dire : « Fais-ci, fais-ça »

Comme si c’était aussi simple que ça.

Rupture

Hier t’étais là à critiquer cette fille là-bas,

Mais t’es qui toi pour dire ça,

Et maintenant cette fille-là, elle est devant toi,

Et elle va te lâcher un « J’ai pas le temps pour toi. »

C’est toujours pareil avec toi,

Tu dis que tu seras toujours là pour moi,

Mais un jour tu t’en iras loin de moi.

Je ferme les yeux avec les années qui passent,

A une vitesse qui me dépasse, lentement je m’en remets

Les yeux fermés

Lydia, 605

mars 23rd, 2019

Atelier de poésie performée 2019 Slam de Meriem B.

J’accuse 

 J’accuse les téléphones d’avoir de l’emprise sur les jeunes

J’accuse la télé d’être un danger pour la santé

J’accuse les années de passer comme des journées

J’accuse les docteurs d’avoir dit que tu n’avais rien alors que tu étais en train de mourir

J’accuse le temps de passer et les gens de changer

J’accuse la vérité d’exister et le mensonge d’être inventé

J’accuse la pollution d’être un frein pour les gens

 

Tu apprends 

 Avec le temps tu apprends beaucoup de choses

Tu apprends que l’amour ne signifie pas se reposer sur quelqu’un mais de lui apporter un soutien

Tu apprends également à accepter tes défaites avec la dignité d’un adulte et non le désespoir d’un enfant.

Tu apprends à vivre ta vie au jour le jour parce que le lendemain n’est pas certain

Tu apprends à ne pas regretter des rencontres car les bonnes personnes t’apportent du bonheur et les  mauvaises personnes, elles t’apportent de l’expérience

Tu apprends également que les pires personnes seront des leçons de vie et que les meilleures seront des souvenirs

Tu apprends que la vie n’est pas facile et que c’est un défi à relever

 

Le bonheur 

 Les gens faibles choisiront de mentir plutôt que de dire la vérité

Ils préféreront  trahir plutôt que d’être fidèles

Ils privilégieront l’abondance à la place de la persévérance

Ils préféreront pour terminer critiquer les gens que d’assumer en face.

Ceux qui choisissent la facilité choisissent la lâcheté et les autres comprendront que le bonheur se trouve dans la difficulté

 

Meriem B. (605) alias La Boss

 

janvier 13th, 2019

Changement de vie !

J’ai débuté le livre Americanah  de Chimamamanda Ngoziu Adichi , qui m’a plu dès sa présentation faite par un professeur lors de l’inauguration.Elle l’a présenté sans forcément nous donner les détails car le récit est très dense.

C’est l’histoire d’une jeune femme nigériane, Ifemulu, qui quitte son pays pour aller vivre le « rêve Américain ».En effet , elle obtient une bourse d’étude pour aller suivre un cursus dans un lieu prestigieux, l’Université de Princeton à  PHILADELPHIE.

L’étudiante part donc s’installer en Amérique, où toute sa vie va changer : sa vie sociale, car elle fait face à de nouvelles mœurs, son quotidien qui ne ressemble pas à ce qu’elle a vécu jusque là. Le changement pour elle est radical si bien qu’Ifemelu va engager une réflexion personnelle importante sur la notion de racisme. Elle va tenté d’étudier et d’analyser  les relations entre les noirs et les blancs aux Etats-Unis à partir de sa propre expérience. Les discriminations raciales qu’elle constate et subit vont véritablement la choquer.

Certes, Ifemelu n’a pas connu tout cela avant parce que chez elle au Nigeria tout cela n’existait pas.

Tout  ceci va la pousser et l’encourager à ouvrir un blog, qu’elle va alimenter et rédigé comme un journal intime. Elle y écrira toutes ses pensées.

Va-t-elle réussir à exaucer son rêve Américain ? Retrouvera-t-elle son première amour ?

Kheira

janvier 13th, 2019

Un mélange d’amour et d’étude

J’ai débuté la lecture du livre Americanah écrit par Chimamanda Ngozi Adichie.

L’histoire se déroule en Afrique, plus précisément au Nigéria.

Le personnage principal, une jeune femme nommée Ifemulu, décide d’aller étudier à Philadelphie où elle devra faire face au racisme.

Je n’ai pas fini la lecture de ce livre car je n’ai pas été séduite par ce roman, à cause des longues descriptions. L’histoire ne m’a pas trop plu. Ce livre est assez long et compliqué à lire mais il faut insister.

Je me suis arrêtée d’avancer dans l’histoire pour pouvoir découvrir d’autres livres de la sélection mais je pourrai sûrement reprendre la lecture plus tard.

Le personnage principal, Ifemelu , décrit son voyage et sa vie aux Etats-Unis. Les thèmes évoqués dans cette histoire sont le racisme, l’amour, le voyage et les études.

Grâce à cette oeuvre, on comprend mieux ce qu’une personne d’une autre couleur peut vivre et ressentir quand elle arrive dans un pays étranger. Si vous aimez les histoires d’amour, les livres qui évoquent des thématiques actuelles de la société, je vous conseille de lire ce roman.

En outre, l’auteur présente son roman à la façon d’un journal intime.

Ce livre nous fait découvrir la vie d’une personne victime de racisme qui fait face à de nombreuses difficultés pour s’intégrer.

Emilie