mai 21st, 2020

Que se passe-t-il sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes ?

La Recomposition des mondes de Alessandro Pignocchi

Genre: BD, Roman graphique

Thème: Zad Notre-Dame-des-Landes

Lieu de publication: France

Maison d’édition: Le Seuil

Date: 18/4/19

Nombre de pages: 128

Cette BD aborde la vie des Zadistes de Notre-Dame-des-Landes, en régions Pays de la Loire. Une Zad a été créée suite au projet contesté de création d’un aéroport du grand Sud Ouest en 2018. La Zad est une zone à défendre, à protéger même après l’abandon de ce projet d’aéroport. Les personnages principaux sont l’auteur et les Zadistes.

L’histoire repose essentiellement sur le combat des Zadistes, l’interaction entre les hommes et la nature.

J’ai apprécié le graphisme de cette BD avec les  aquarelles de belle qualité et très colorées. L’auteur est un dessinateur de talent en plus de ses compétences de chercheur en sciences cognitives, philosophe, blogger et anthropologue.

La description de l’expulsion des zadistes par les gendarmes est marquante.

Ce livre est à lire absolument également  car il y a beaucoup d’humour. Par exemple, il décrit un policier casqué buvant une bière avec une paille.

Ce livre est original de part la description d’une nouvelle vie en société différente avec de l’entraide au sein de la Zad.

Je n’ai pas apprécié la description trop positive des Zadistes, le point de vue de l’auteur est subjectif. Certes, l’auteur a passé quelques temps dans la Zad et semble avoir été émerveillé par cette nouvelle société et les rapports avec la nature qu’entretiennent ces habitants. J’aurai apprécié plus de neutralité pour laisser le lecteur se faire sa propre opinion, même si l’auteur nous permet d’ouvrir les yeux sur une situation partiellement décrite par les médias.

En conclusion, ce livre est très intéressant, il amène le lecteur à avoir une réflexion sur un nouveau rapport au monde, à la nature et ouvre la voie à une nouvelle forme de société.

Arnaud, 609

mai 21st, 2020

Discours sur Recomposition du monde lors de la promulgation 2020 du prix littéraire

Bonjour à tous et à toutes,

Il y a quelques jours, nous avons eu la chance avec trois camarades de 609 de rencontrer Alessandro Pignocchi à la librairie Terra Nova de Toulouse où il était invité pour présenter sa dernière BD Mythopoièse.

Grâce  à cette rencontre, nous avons pu mieux comprendre son œuvre La Recomposition des mondes et son point de vue sur l’écologie radicale et les zones à défendre.

Même si certains d’entre vous ont eu de mal à comprendre le vocabulaire employé par l’auteur à cause de certaines théories philosophiques, anthropologiques et politiques mises en avant ; le sujet de l’écologie et le rapport que nous entretenons avec la nature nous concerne tous.

Beaucoup de jurés ont souligné que c’est avec humour qu’il nous en parle dans ce roman graphique en nous livrant son expérience personnelle de témoin. Il dénonce des faits d’actualité et ce pour nous sensibiliser et nous alerter sur la situation actuelle des Zadistes, c’est un auteur engagé.

Certain-es d’entre vous ne se sont pas senti-es concerne-ées et d’autres ont trouvé le propos militant trop appuyé. Vous avez également trouvé que les affrontements entre les zadistes et les CRS sont trop ennuyeux et répétitifs, ce qui peut rebuter un peu mais qui correspond à la réalité de l’évacuation de cette Zad.

Cependant, il n’est pas possible de ne pas avoir remarqué la beauté des illustrations réalisées par Pignocchi, ces aquarelles dignes d’un véritable tableau, ainsi que la qualité exceptionnelle d’écriture qu’il nous offre. Tout cela nous permet de facilement comprendre de quoi il nous parle ainsi que de facilement s’accrocher au livre.

Alors, soyez audacieux et votez pour le seul livre de la sélection qui aborde un sujet incontournable pour notre génération, la défense de l’environnement !

Brandon, 609

mai 21st, 2020

Changement de point de vue

La recomposition des mondes écrit par Alessandro Pignocchi est une bande dessinée parlant du thème des zadistes qui est un thème cher à l’auteur.

L’auteur de la bande dessinée qui est aussi un personnage de cette dernière se met du côté des zadistes en montrant les affrontements avec les CRS mais aussi leur mode de vie qui est bien loin des clichés fournis dans les médias .

La recomposition des mondes est assez simple à lire avec de l’humour cependant il y a de nombreuses références à la société actuelle et à la politique.

Personnellement j’avais une image assez négatives des zadistes, je les prenais pour des hippies, mais cette bande dessinée à totalement changé mon point de vue par rapport à ces écologistes radicaux .

J’ai eu la chance avec d’autres camarades de rencontrer monsieur Pignocchi dans une librairie toulousaine où il venait rencontrer ses lecteurs.

Il nous à expliqué qu’il n’avait pas particulièrement prévu de faire de bande dessinée sur les zadistes mais leur façon de vivre lui a plu lorsqu’il est allé les rencontrer, alors il a voulu en parler dans une de ses œuvres et il a depuis adopté leur cause.

Je vous recommande La Recomposition des mondes si vous voulez en apprendre plus sur les zadistes .

Dayan, 609

mai 21st, 2020

Un roman graphique accrocheur

       J’ai lu La recomposition des mondes Alessandro Pinocchio. Ce livre a été écrit le 30 avril 2019 et c’est un roman graphique car il y a beaucoup de dessins et qu’il y a aussi beaucoup de texte.

       Le roman graphique parle de la ZAD, c’est une organisation qui est pour la protection de la végétation et vit au plus près de la nature. Les habitants de la ZAD sont contre les personne qui veulent détruire la forêt comme en 2018 sur le territoire de l’aéroport de Notre-Dame-Des- Landes.

        Ce que j’ai aimé dans les personnages des zadistes, c’est que ce que l’on voit à la télévision et ce dont on se rend compte lorsque la BD nous plonge en immersion chez eux, ce n’est pas du tout pareil. Je pense que l’Etat veut  faire passer ces personnes pour de simples toxicomanes, alors qu’ils sont bien autre chose.

         Le style du livre ne me plait pas car je préfère les BD normales et non les romans graphiques car il y a trop de texte et ça gâche les images.

La mise en page du texte me dérange, la police de caractère est trop petite. Par exemple, en lisant la neuvième page de la BD je ne savais pas par où commencer car le nombre excessif de bulles gâche les illustration au deuxième plan, idem à  la page 74-75 il y a trop de texte.

       Le gros point positif, c’est qu’il m’a fallu le lire en entier pour  comprendre la totalité du livre et bien que ce soit un roman graphique, je n’ ai mis pas beaucoup de temps à finir le livre, ce qui prouve qu’il m’a bien accroché.

Marwan, 609

mai 21st, 2020

Une réflexion sur le concept de Nature

J’ai lu La recomposition des mondes et que dire de ce livre d’Alessandro Pignocchi ?

Le roman graphique de ce jeune auteur nous fait vivre les problématiques sur le terrain de la ZAD de Notre- Dame- des- Landes.

En effet, dès les premières pages l’auteur nous explique que le concept de nature est une création moderne et occidentale qui permet d’organiser le monde en considérant la nature comme ressource avant tout utile à l’homme. L’histoire est racontée avec une bonne dose d’humour.

L’enquête menée dans ce livre emprunte des chemins imprévisibles qui évidemment intéresse le lecteur et nous fait ressentir la proximité des ces écologistes radicaux avec la nature et les plantes.

Cette bande dessinée a beaucoup de ressemblance avec une autre oeuvre graphique intitulée « La ZAD, c’est plus grand que nous » de Thomas Azuelos et Simon Rochepeau  car évidemment le sujet est le même mais surtout parce que les auteurs nous présentent un point de vue différent de celui qu’on a l’habitude d’entendre sur ce thème. 

L’auteur de La Recomposition des mondes  de nous montrer ce qu’il a vu sur la ZAD , et même s’il ne s’agit que de dessins qui rendent compte des affrontements entre les CRS et les zadistes, tout cela  était émouvant car Pignocchi montre que les zadistes ne sont pas toujours dans l’agressivité

En conclusion, ce livre est intéressant, il fait réfléchir le lecteur et stimule notre amour pour le vivant humain et non humain. 

 Saad, 609

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

hi

mai 21st, 2020

Rencontre avec Alessandro Pignocchi, l’auteur de La Recomposition des mondes

Nous sommes allés à la librairie Terra Nova de Toulouse, rue Gambetta pour interviewer Alessandro Pignocchi sur sa bande dessinée La Recomposition Des Mondes.

Il y avait deux auteurs en tout, Alessandro Pignocchi et Vinciane Despret.

Ils étaient tous deux là pour promouvoir leur nouveau livre: Alessandro Pignocchi venait d’écrire une nouvelle bande dessinée; Petit traité D’écologie Sauvage. Vinciane Despret venait d’écrire un essai Habiter en Oiseau.

Avec mes camarades, nous avons posé trois questions à Alessandro Pignocchi.

Moi: Bonjour M.Pignocchi, j’aimerais savoir qu’est ce qui vous a donné envie de faire une bande dessinée sur les Zadistes ?

Alessandro: Je me suis rendu dans cette Zad pour voir ce qu’il en était. J’ai été tellement impressionné par leur mode de vie que j’ai voulu en faire une bande-dessinée.

Moi: Pourquoi avoir choisi la bande dessinée pour transmettre vos idées ?

Alessandro: Je suis passionné depuis toujours par le dessin donc, pour moi c’est le meilleur moyen de représenter et d’exposer mes idées.

Je voulais en faire un film mais par manque de budget je n’ai pu le produire.

Moi: Soutenez vous d’autres causes que les Zadistes ?

Je défends l’écologie car pour nous, citoyens occidentaux, le concept de nature n’est qu’une représentation d’arbres, d’animaux, qui sont autres que nous. Pour moi, comme pour les indiens Jivaros d’Amazonie que j’ai été observer, il n’y a pas de distinction entre la nature et les humains.

Suite à tout cela Alessandro Pignocchi nous à dédicacé une bande dessinée pour le lycée qui est actuellement au CDI avec un beau dessin. C’était impressionnant de le voir faire !

La voici, nous en sommes fiers !

IMG_20200124_201937

Vincent, 609

mai 21st, 2020

Un roman graphique social et percutant

J’ai bien aimé ce roman graphique car dès les premières pages l’auteur nous explique que le « concept » de nature est une création moderne et occidentale qui permet d’organiser le monde en la considérant comme une ressource utile. Par exemple, les indiens d’Amazonie développent des relations sociales avec les plantes et les animaux semblables à celles qu’ils ont avec leurs proches.

Cette BD nous ouvre les yeux sur la situation sociale de Notre-Dame-des-Landes.

Alessandro Pignocchi  voulait aller sur la ZAD de notre Notre-Dame-des-Landes pour se faire son propre avis sur cette question qui a était beaucoup médiatisée. En allant sur la ZAD il a complètement adhéré aux idées des zadistes prenant même part aux affrontements.

L’auteur essaye de retranscrire le plus fidèlement possible ce qu’il a vu sur la ZAD. Ainsi, l’auteur nous montre les scènes d’affrontements avec les CRS.

J’ai trouvé cette BD vraiment percutante. On comprend vraiment la situation précaire des zadistes qui sont loin d’être tous des « méchants » comme nous le montrent certains médias.

En conclusion, ce roman graphique nous ouvre les yeux sur une situation méconnue qui nous est présentée sous un seul angle par les médias et il nous permet d’avoir notre propre opinion.

Je conseille cette BD, personnellement ça a été une très bonne découverte.

Maxime, 609

 

mai 21st, 2020

Un autre point de vue sur la Zad

La recomposition des mondes est une BD réalisée par Alessandro Pignocchi

Elle traite de la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes, une zone qui devait accueillir un projet d’aéroport, qui a été depuis abandonné suite aux contestations des habitants de la région qui se sont opposés à ce projet.

Cette ZAD est un espace coupé de la société, qui fonctionne en quasi autonomie grâce aux quelques personnes qui y habitent.

Alessandro Pignocchi, l’auteur, est parti  il y a deux ans pour y découvrir la vie en communauté de ceux qui souhaitent protéger la nature. C’est cette découverte de la ZAD qui l’a ensuite inspiré pour écrire cette BD, La Recomposition des Mondes.

Cette BD donne une autre image de la ZAD que celle communiquée par certains titres de presse: une zone de non-droit peuplé de « punks à chien » sales et drogués.

En réalité, l’auteur nous montre que la ZAD est une communauté très attachée à la nature qui souhaite protéger cette zone de la destruction et de l’exploitation intensive, notamment par l’agriculture et par les grandes entreprises.

L’auteur nous raconte son séjour dans la ZAD, animé de plusieurs affrontements contre les CRS qui tentent d’évacuer les habitants. Il nous livre son ressenti sur la façon dont vivent les « zadistes ».

J’ai trouvé les graphismes réalisée a l’aquarelle très agréables, et n’étant pas un grand lecteur j’ai apprécié la dose d’humour présente tout le long et le texte très facile a comprendre.

L’histoire racontée nous éclaircit les idées sur un sujet très actuel à propos duquel je n’avais aucune information à part celle fournie par les médias grand public. Je recommande donc grandement cette BD.

Pablo, 609

mai 21st, 2020

Une expérience inoubliable

Dans la BD La recomposition des mondes,  on peut observer des peintures faites à l’aquarelle, ce qui donne envie de se plonger dans cette lecture .

Cette oeuvre est réalisée avec avec des couleurs claires et un graphisme simple conçu à l’aquarelle ce qui donne une impression de légèreté.

Alessandro Pinocchio nous raconte son aventure dans la ZAD de Notre Dame Des Landes, et cela ma moyennement plu car je n’ai plus l’habitude de lire des manga et les bandes dessinées documentaires, ce n’est pas trop mon style.

Cette rencontre avec les militants zadistes a permis au narrateur de comprendre quel est leur objectif commun, qui est de ne faire qu’un avec la nature et cela les fait s’accrocher  jusqu’au point de s’opposer aux forces de l’ordre.

Ils veulent défendre leur terre même si administrativement elle ne leur appartient pas , ils veulent la protéger car elle leur est vitale.

Comme il est dit dans le titre, l’auteur fait un livre sur une expérience inoubliable qu’il a voulu faire partager à travers cette bande dessinée.

Amadou, 609

 

 

 

mai 21st, 2020

Au cœur de la Zad

 La recomposition des mondes d’Alessandro Pignocchi est un roman graphique et une bande dessinée documentaire qui parle d’écologie, sortie le 18 avril 2019 .
Des aventures comme vous n’en avez jamais vécues !
Pignocchi est un excellent dessinateur. Ses dessins sont réalisés à l’aquarelle ce qui amène une sorte de douceur à l’image et au récit.
Cela permet au lecteur d’imaginer de façon plus réaliste.
Ce livre raconte la vie des Zadistes, à Notre-Dame- des- landes il permet de nous plonger au cœur des événements.
Les personnages principaux sont l’écrivain et les zadistes avec qui il a partagé cette expérience.
L’événement principal est  la découverte de la Zad , les affrontements avec les CRS qui viennent pour évacuer les lieux.
J’ai beaucoup apprécié ce livre car j’ai aimé que ce soit sous forme d’une bande dessinée avec les images c’est beaucoup plus facile à imaginer.
Je n’ai ressenti aucune émotion ni aucun sentiment malgré tout j’ai bien accroché au livre grâce aux dessins et aux péripéties.
Je recommande ce livre aux personnes qui n’aiment pas lire comme moi.
 
Alia, 609