mai 21st, 2020

Un colis d’exception

La plus précieuse des marchandises est un livre de Jean-Claude Grumberg écrit en 2018. Jean-Claude Grumberg est un dramaturge, scénariste, et écrivain français né à Paris le 26 juillet 1939. L’histoire est tirée du Mémorial de la déportation des Juifs de France qui est écrit pour les enfants de déportés dont fait partie Grumberg. 

Grumberg a choisi cette forme littéraire, le conte, pour raconter une histoire à la fois personnelle et universelle. 

En résumé, le livre débute dans un bois… 

Il y a des bûcherons, mais aussi des nazis et ceux que l’on appelle « les sans cœur », les juifs.

Jean-Claude Grumberg a choisi le conte pour raconter cette tragédie.

Les personnages principaux sont les bûcherons qui sont très pauvres, tous les jours, un train passe près de chez eux et ils ont l’habitude de ramasser ce qui en tombe …

La bûcheronne ne sait pas lire et essaye au mieux d’imaginer un monde à elle, quelque chose de beau et de surréaliste. Cette bûcheronne a toujours voulu avoir un enfant mais malheureusement elle n’a jamais pu en avoir 

Un beau jour, la bûcheronne devient mère mais pas comme on pourrait le croire…

J’ai beaucoup aimé ce livre, la façon dont l’auteur parle de la Seconde guerre mondiale, comment il est écrit, il y a même une part d’humour et le dénouement de l’histoire est surprenant.

Ce livre est assez touchant et développe surtout une morale: il y a toujours de l’espoir même quand tout semble perdu.

Jean-Claude Grumberg porte un message qui ne s’oublie pas, un devoir de mémoire pour ne plus laisser se reproduire l’impensable.

Ce roman est assez facile à lire, il ne comporte que 128 pages, et c’est un sujet qui pourrait intéresser plus d’un. Je conseille donc ce livre a ceux qui aiment lire des ouvrages historiques, touchants et tragiques.

Je n’en révèle pas d’avantage car il mérite votre curiosité.

Maïlie, 609 

mars 12th, 2020

Le Maître des miniatures: Un horizon d’attente trompeur

Eiji Tsuburaya est  directeur des effets spéciaux à  la Toho Films au Japon, c’est le personnage principal du roman Le maître des miniatures  écrit par Jim Shepard 

Il s’acharne à créer un monstre,Gojira (connu sous le nom de Godzilla) quitte à délaisser sa femme, ses enfants et il va même jusqu’à en oublier sa fille, morte deux ans plus tôt.

L’auteur a consacré l’essentiel de son ouvrage à parler de la vie personnelle de ce réalisateur et passe une autre partie à parler de Gojira.

Le style d’écriture est particulier et difficile à comprendre, c’est pourquoi je n’ai pas apprécié ce livre.

Je pensais que le livre serait passionnant mais j’ai été déçu car finalement il ne ne se passe rien,il n’y a aucune action.

J’aurais aimé découvrir une  histoire avec des péripéties, de l’action mais  ça n’a pas été le cas.

C’est une déception car quand on voit la première de couverture on s’attend à trouver un roman avec de l’action mais c’est tout le contraire.

Le style d’écriture est très compliqué, il y a trop d’informations biographiques, trop d’éléments à retenir.

Le Maître des miniatures ne nous explique pas vraiment comment est né Gojira.

De plus, j’avais imaginé que ce livre se rapprocherait d’un manga puisque qu’Eiji Tsuburaya est japonais mais ça n’a pas été du tout le cas. Encore une déception.

Wassim, 609

janvier 17th, 2020

Pourquoi découvrir le Maîtres des miniatures de Jim Shepard ?

Cette histoire raconte l’incroyable récit d’Eiji Tsuburaya, modeste directeur des effets spéciaux de la Toho Films, studio de production cinématographique japonaise. Son dilemme, donner vie au mythique personnage principal du prochain film dont il s’occupe en un temps donné. Pendant trois mois, Eiji devra tout mettre en œuvre pour donner une apparence époustouflante à un personnage, un gigantesque monstre : Gojira. Aujourd’hui plus connu sous le populaire nom de Godzilla. Hélas, entre son travail et sa famille, il va devoir faire de rudes choix et sacrifier sa vie de famille afin de révéler au monde de quoi la Toho Films est vraiment capable. Comment Eiji va-t-il tenter de réaliser cet exploit ? Est-ce que son métier deviendra sa principale occupation en dépit de sa famille ?

Un roman de Shepard. Jim Shepard est un auteur et enseignant américain à qui on doit principalement, en plus de cet ouvrage, Le livre d’Aron ou encore Project X.

« Un Godzilla intime dévoilée par Jim Shepard » – Journal Le Monde

« Bien que tout tende vers l’illusion, tout est vrai dans Le Maître des miniatures, écrit dans la rigueur des documents historiques. ». Journal Le Temps

 

Mohamed, 603