décembre 9th, 2016

Mieux comprendre le contexte des romans de la sélection 2016

 

Made with Padlet

décembre 21st, 2015

Une librairie vivante !

Le 26 novembre 2015 , la classe de 602 a eu la chance de faire une sortie dans le contexte du prix littéraire .

Nous avons donc été visiter la librairie d’Ombres Blanches située  50 rue Léon Gambetta au centre de Toulouse . Cette librairie est une des plus grandes librairies indépendantes de France .

Ses locaux comptent 1800m² avec plus de 135 000 références de tout genre .

Elle a été créée il a plus de 40 ans et emploie entre 50 et 60 personnes . Ces employés sont des libraires compétents , accueillants , donnant des conseils et proposant des animations dans le but d’enrichir la perception de lecture des lecteurs.

Ombres Blanches étant une librairie indépendante , elle vit de ses propre moyens et choisit les livres qu’elle veut promouvoir. Des rencontres y sont proposées quotidiennement ( 1 à 2 fois par jour ) avec des libraires ou des auteurs dans un cadre agréable afin de faire découvrir de nouveaux ouvrages , styles et genres à leurs lecteurs. La librairie offre un large éventail d’ouvrages et pour tous les budget , allant du livre de pocha à 1€ au livre en cuir à 150€ .

Sans la loi du prix unique, Ombres Blanches n’aurait pu subsister , car sans cette loi les chaînes de librairie commandant en gros proposeraient des prix beaucoup plus agressifs. Or le prix des livres est fixé et sera le même partout. Seuls les services proposés par les librairies et les compétences des libraires feront la différence et office de concurrence et non les prix .

Dylan Marcouly , Fanny Lattes 602

novembre 30th, 2015

Nos statistiques en 604

Nous avons fait passer un deuxième questionnaire relatif au prix littéraire et aux activité parallèles dans la classe de première mixte SI et SVT de 604 et voici ce que nous avons trouvé sur 33 élèves sur  35 (2 absents).

Nombre de livre entamés : 1,4
Nombre de personnes ayant lu un livre qui les a  enthousiasmé 16. La majorité est de 5 pour La fractale des raviolis et 5 pour Pickpocket.

Le rapport avec la lecture :     21 > curieux    15> enthousiastes   15> fatigués    11> dépassés    8> confiants    5> stressés.

Une majorité d’élèves lisent dans leur lit ou dans un endroit calme. Certains dans les transports. Et quelques-uns au CDI.

Pour l’item  » Formuler son avis sur un roman » :  60 % pensent que c’est un exercice imposé ; 42%  trouvent cela difficile ; 27%  trouvent qu ‘écrire  c’est dans la continuité de la lecture et permet de  clarifier ses idées ; pour 21% cela permet d’affiner ses goûts ; 15% trouve cet exercice logique ; 12 % ont pris plaisir à le faire et 9% pensent que c’est  un exercice de style.

L’activité la plus appréciée a été la création du film (interview fictive entre un journaliste et un écrivain)  avec 11 voix. Il y a 4 personnes qui ont apprécié l’atelier critique de livre, 3 celui pour les biographies des auteurs et  1 personne a rajouté l’atelier « Lecture à haute voix » .

Pour l’utilisation de ce site (www.prixlitterairedeodat.fr), plus de la moitié des élèves ne se rendent jamais sur ce site; 42% s’y sont rendu 1 fois ou 2 et 1 seule personne le consulte régulièrement.
Les contributions que l’on y trouve sont intéressantes et incitent à lire pour 13 élèves et 5 les trouvent inutiles.

 

Mathieu

novembre 29th, 2015

Premières impressions des 604, suite aux lectures

Suites aux retours des premiers questionnaires, nous avons établi les résultats en chiffre de la classe 604:

Sur les 34 élèves de la classe 604, 6 d’ entres eux n’ont pas entamé de livres, 21 élèves ont entamé ou lu 1 livre seulement, et 7 autres  ont entamé ou lu 2 livres. Parmi les élèves  ayant lu au moins un livre, la moitié a trouvé la (ou les)  lecture(s) intéressantes.

Dans le cadre de cette opération: 69% des élèves sont curieux, 31% des élèves sont enthousiastes et confiants, 26% des élèves sont découragés, 23% sont dépassés. Et enfin seulement 6% des élèves sont alarmés et, un élève (3%) est fier face au projet.

Avant de débuter un livre, la plupart des élèves lisent la 4ème de couverture (68%), 35% des élèves lisent la 1ère page et 18% le feuillettent .

En ce qui concerne les points forts et  les coups de cœur/coups de sang, les avis divergent face aux différentes lectures; il est ainsi impossible d’établir une réelle conclusion.

 

Antonin, Lola et Noémie – 604

 

novembre 24th, 2015

Première appréhension du prix littéraire pour les élèves de 607

La plus grande partie des élèves de la classe 607 n’avait encore lu qu’un seul livre un mois après le début du projet. La plupart des élèves n’ont pas encore trouvé de livre qui les intéresse vraiment et pour qui ils pourraient voter.
Les mots qui remontent le plus à la question « comment traduisez-vous votre rapport à la lecture dans le cadre de cette opération? »  sont: « découragé » « curieux » « alarmé » « dépassé ».
Néanmoins il y quelques élèves positifs qui se disent « enthousiastes » et « fiers »ou « confiants ».
Pour choisir un livre, la majorité des élèves commencent par parcourir la quatrième de couverture.
Les points fort des premières lectures sont: »c’est un livre comique « , »j’apprécie un personnage en particulier dans le livre », »le thème m’intéresse mais le style est difficile et ça me décourage de continuer »
Les coups de cœur de la classe  pour le moment vont à « Respire » et aux « Frères sisters », alors que « Corniche Kennedy » remporte le coup de sang.

Prakash et Jamal, 607

octobre 29th, 2015

Une nouvelle sélection pour le 6ème Tour du monde en roman

Le 5 octobre, la nouvelle sélection a été révélée aux 160 nouveaux jurés du Lycée Déodat de Séverac. Encouragés par le proviseur du lycée et l’équipe de direction, les partenaires du projet, et bien sûr par le comité de lecture composé de professeurs, libraires, médiathécaires et élèves de Terminale, les classes de première générale ou technologique du lycée ont eu un avant-goût des lectures qu’ils choisiront au fil des 10 semaines, jusqu’au 18 décembre 2015, date de la proclamation.

A eux de s’emparer des fictions pour découvrir un coin du monde, du Japon avec Pickpocket, à l’Argentine avec Petits combattants, ou l’Australie avec Respire, un voyage dans l’histoire, avec Jacob Jacob, Le cricket club des Talibans, une écriture plongeant dans des univers inhabituels, comme dans La zonzon, ou Les jours infinis, ou de ces livres où le jeu n’est pas exclu, comme dans Les frères Sisters, Corniche Kennedy ou La fractale des raviolis. Vous trouverez sans doute bien d’autres rapprochements entre tous ces romans, dont l’un affirme : « Les livres sont des armes de construction massive et des machines à fabriquer de la liberté ».

Belles découvertes à tous.

janvier 29th, 2015

Notre réflexion : un bon roman selon les lycéens, c’est…

 

Nous avons essayé de définir plusieurs critères qui représentent nos préférences de lecture.

Pour le genre du roman , une adaptation originale d’un classique de la littérature , comme dans Meursault, Contre-Enquête, ou un fait d’actualité sont en général bien perçus.

Les personnages qui sont le plus appréciés sont ceux qui ont une vie originale , un destin extraordinaire. Nous aimons aussi plonger dans la mémoire du personnage : un récit ponctué par des analepses permet de revenir dans son passé, comme dans Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, ou  La 5ème vague.
Pour ce qui est du récit, une histoire avec un thème léger qui divertit le lecteur lui permet d’apprécier la lecture. Pour d’autres, le fait de mêler litterature et un autre thème, la science par exemple, comme dans La formule préférée du professeur, augmente l’intérêt de la lecture.
En ce qui concerne l’écriture, la simplicité et la fluidité rendent le livre plus attirant.
Les lecteurs aiment se sentir déroutés par l’intelligence hors du commun d’un personnage ou encore être transportés dans un autre monde. Nous aimons bien percevoir le point de vue qu’exprime l’auteur sur le monde, comme Kamel Daoud, dans son livre Meursault, Contre-Enquête.

 

Rayan, Gines , Johan , Nathan, 601

janvier 20th, 2015

Enquête n°2

Première question :
15% de la classe ont lu 1 livre, 39% de la classe ont lu 2 livres et 39% ont lu 3 livres aussi. 0% ont lu 4 et 6 livre et 15% en ont lu 5.

Seconde question :
53% de la classe ont trouvé un livre qui les enthousiasme et 47% non.
Dans les 53% de la classe qui ont trouvé un livre qui les enthousiasme, 15% ont lu « Dans le terrier du lapin blanc » et 29% ont lu « Wakolda » et 35% ont lu « la 5ème vague »

Troisième question :
Dans le cadre de cette opération, sur la totalité de la classe, 62% étaient curieux, 37% étaient fatigués, 37% dépassés, 33% étaient enthousiastes, 8% étaient stressés et 8% étaient confiants.

Quatrième question :
Sur 19 élèves les meilleurs conditions de lectures étaient pour 64% dans leur lit, pour 26% au calme et pour 10% pendant les vacances.
Il avait 7 élèves qui n’ont pas répondu.

Cinquième question:

Sur la totalité des participant qui ont formuler leurs point de vue sur un roman lu, 48% ont trouvé que cela était un exercice imposé, 36% ont trouvé ça difficile, 32% ont pris plaisir , 28% ont trouvé que cela était un moyen d’affiné ses goûts et 24% ont trouvé que cela à été une façon de clarifier ses idées.

Sixième question :

15 élèves n’ont pas répondu à cette question. Sur le reste des participants, 27% ont dit que la critique était l’activité qu’ils ont préféré, 63% ont dit que leur activité préféré était la sortie à la médiathèque et une personne à dit que l’atelier fan fiction était son activité préféré.

Septième question :

Sur le site prixlitterairedeodat.fr (3 personnes n’ont pas répondu), 22% ne s’y sont jamais connecté, 76% se sont connectés une ou deux fois.

28% pensent que les contributions sont intéressantes, 42% pensent qu’elles incitent à lire et 14% pensent qu’elles sont inuliles. 12 personnes n’ont pas répondu à cette question.

Personne n’a répondu à la question « Page ou article préféré »

Pauline, Océane et Brice.

décembre 28th, 2014

Au pays des Merveilles…

La sélection de cette année est forte en émotions, notamment par l’abondance de personnages tous aussi intriguants les uns que les autres. J’aimerais vous parler de deux d’entre eux, deux personnalités dérangeantes, servant des romans à l’ambiance particulière.

D’un côté un enfant, Tochtli, environ une dizaine d’années, de l’autre côté un homme, Josef, environ une cinquantaine d’années. Je vous parlais plus haut de personnalités dérangeantes, car en effet le mot « dérangeant » est plus qu’approprié quand on nous parle d’un scientifique nazi racontant diverses expériences sur des milliers d’enfants : « Comment transformer des yeux marrons en yeux bleus ? » « Peut-on créer des siamois en cousant deux jumeaux par le dos ? », toutes ces théories, il les a testées et nous en sommes les confidents tout au long de ce livre.

Ensuite Tochtli me direz vous qu’a-t-il de dérangeant ? C’est un garçon d’une dizaine d’années, encore trempé dans l’innocence de son jeune âge…et pourtant fils d’un puissant narcotrafiquant, il connait sur le bout des doigts les différentes manières de « créer des cadavres » et que « le sang est difficile à nettoyer ». D’ailleurs il n’a pas les occupations d’un enfant ordinaire, ce qu’il aime lui c’est collectionner les chapeaux, enrichir son zoo privé et apprendre des mots compliqués. Tout ce petit monde qu’il nous raconte à travers ces yeux d’enfants pourrait passer pour quelque chose d’ordinaire, cependant en quoi le trafic de drogue, ou bien le fait de tuer des hommes est banal ? En rien et c’est bien la manie qu’a cet enfant de n’être point dérangé par cela, qui nous dérange à nous.

Enfin, je n’en dirai pas plus sur ces deux personnages qui ont le mérite d’être tout deux des héros à leur manière, et je vous laisse le loisir de vous faire votre propre opinion. Dixit Juan Pablos Villalobos : « Il semblerait, en effet, que toutes les civilisations comptent leurs coupeurs de têtes et qu’il ne soit pas si rare que les petits lapins blancs se transforment en serpents à sonnette ».

Josef a achevé sa transformation depuis bien longtemps.

Elodie G, 601.

novembre 13th, 2012

Pierre Enquete avec Matthieu

La classe de première 606 a préférée lire le livre nommé Par le Feu car il y avait de l’action, qu’il était court et tiré d’une histoire vrai. Mais ce choix n’est pas définitif car tous les livres n’ont pas encore été lus.
75% de la classe a lu Par le Feu. La moyenne des livres lus et aujourd’hui est de 2 livres par personne.
La plupart des personnes ayant pris Le diner n’ont pas réussi a le lire en entier tout comme d’Acier.
La ballade de gueule tranchée a été apprécié par une petite minorité car il est ressorti de ce livre qu’il avait un penchant « gore ».
Les autres livres appréciés par la classe sont : N.P, Jesus et Tito,
et le Dernier frère.

Pierre G. et Matthieu B. 606