janvier 28th, 2018

La liste de Nell

Texte inspiré du roman « Dans la forêt » de Jane Hegland

            A. – Dans la même situation que Nell dans la forêt…

            B. – Que Robinson Crusoë sur son île déserte…

            C. – Ou que Matt Damon sur la planète Mars…

            D. – Voici ce qu’il faudrait garder :

            E. – Un pistolet avec une balle.

            F. – Un canif.

            G. – Une guitare acoustique.

            H. – Une machette.

            A. – Un album qu’on aime bien…

            B. – … Et un album que l’on méprise, afin de mieux apprécier l’album chéri…

            C. – … Par exemple un album de Nirvana (chanté, en chœur, sur l’air connu) :  Come !… As you are… Wanna be… As I want you to be… Hurry up…

            D. – … Et un album de Patrick Sébastien (chanté, en chœur) : « Le petit bonhomme en mousse »…

            E. – Des partitions.

            F. – Une bibliothèque de mangas.

            G. – Des pâtes.

            H. – Un canapé pour dormir.

            A. – Mon doudou.

            B – Une bouée gonflable.

            C.– Un avion en papier, pour rêver que l’on s’échappe de cette horrible situation.

            D. – Deux kilos de feuilles ! Et cinquante paquets de stylos bic !

            E. – Du papier-toilette – rose !

            F. – Un sceau pour faire des châteaux de sable.

            G. – Du shampoing.

            H. – Une jacquette de jeux-vidéos.

            A. –Une chaise, bien confortable.

            B. – Un couteau suisse.

            C. – Trois verres.

            D. – Des lunettes de soleil.

            E. – Un peu de vodka pour faire passer les nuits difficiles.

            F. – Une corde.

            G. – Des palmes.

            H. – Un aquarium.

            A. – De la crème solaire.

            B. – Deux ou trois photos de classe.

            C. – Un tamagotchi, avec quelques piles de rechange.

            D. – Une serviette

Elèves de la classe 609

janvier 28th, 2018

Le Kaléïdoscope de la Citoyenneté ! Tableau n°8: L’éducation

LE FILS. – Papa c’est quoi l’éducation ?

LE PERE. – Mmmh, et bien disons que… Ah je sais !.. Dis-moi, pourquoi me demandes-tu cela ?

LE FILS. – Bah, j’en ai entendu parler à la télévision…

LE PERE. – Ok, tu aimerais donc savoir ce qu’est l’éducation ?

LE FILS. – Oui.

LE PERE. – Et bien c’est ça l’éducation…

LE FILS. – Hein ?!

LE PERE. – Je t’explique : tu attends une réponse, donc tu aimerais développer une connaissance intellectuelle et tu me le demandes à moi, ton père… En te répondant, je participe donc à ton éducation. C’est comme ça que fonctionne l’éducation.

LE FILS. – Je n’ai pas très bien compris…

LE PERE. – Comment t’expliquer… L’éducation c’est apprendre un ensemble de connaissance et de valeurs morales, physiques, intellectuelles et scientifiques.

LE FILS. – C’est bien ce à quoi je pensais… Mais du coup, ça sert à quoi exactement ?

LE PERE. – Ça permet de transmettre d’une génération à l’autre la culture indispensable au développement et à l’intégration sociale.

LE FILS. – Et moi, si je veux évoluer, qui doit m’éduquer ?

LE PERE. – Ton éducation repose sur ton entourage, tes amis et ta famille, et donc : moi ! C’est en me voyant agir que tu vas refaire mes actions. Avec le temps on apprend de nos erreurs et l’éducation permet à notre progéniture d’éviter de reproduire nos erreurs passées. L’école aussi participe à ton éducation car elle t’apporte des connaissances intellectuelles, puis la société, Internet, les cultures et les religions influencent ton éducation et ton mode de vie.

LE FILS. – Je comprend mieux… Si la connaissance et l’éducation sont là pour faire évoluer les société et l’Homme, je pense que l’humanité entière devrait y avoir accès gratuitement et librement et ainsi pouvoir partager ses connaissances pour un monde meilleur.

LE PERE. – Exactement mon fils.

LE FILS. – Mais Papa… Il y a une chose qui me préoccupe… Si c’est la société qui forme notre éducation, comment sommes-nous censés savoir ce qui est bon ou mauvais pour nous ?

LE PERE. – Euh… ça c’est une autre histoire, je suis fatigué on en reparlera plus tard…

Rachid, 609

janvier 28th, 2018

Le Kaléïdoscope de la Citoyenneté ! Tableau n°7: Les valeurs de la République

A. – « Liberté, Egalité, Fraternité » : avec cette devise, la France a mis la barre très haut !

B. – « Fraternité » : c’est le plus dur ! Moi, je veux bien respecter mon prochain mais fraterniser avec lui, franchement, y a des fois où c’est pas évident.

C. – Surtout s’il est noir !

D.– Si c’est une blague, elle est vraiment de très mauvais goût !

A. – Blague à part, y a tellement aucune raison au racisme que moi, ça me laisse sans voix !

C.– Mais si, y en a, des arguments ! Les noirs et les arabes sont des voleurs et ils profitent du système !

B.– Moi, les noirs, je les trouve sympas : ils ont le rythme dans la peau !

A. – Là, on plaisante et on s’amuse à dire des bêtises mais la vérité, c’est que pour les personnes issues de l’immigration, tout n’est pas si facile.

B. – C’est sûr ! 

D. – N’empêche moi, je me dis que la vie des Arabes en banlieue, hé ben ça doit pas être évident…

B. – Moi, je suis arabe, mais je vis pas dans une cité.

A. – Quoi ? Comment ?

B. – Ben ouais, mon pote : les choses sont pas toujours aussi simples…

A. – Y aurait donc des arabes qui vivraient pas en cité ? Ça alors ? J’en reviens pas. 

Elèves de la classe 609

janvier 28th, 2018

Le Kaléïdoscope de la Citoyenneté ! Tableau n°6: Le racisme

Dans un marché, en France

LE POLICIER. – Excusez moi, Monsieur, sortez votre carte d’identité, s’il vous plaît !

L’ARABE. – Oui pas de problème Monsieur l’agent, Mais pourquoi moi, si je peux me permettre ? Regardez autour de nous, il y a plein de monde…. Alors pourquoi moi ?

LE POLICIER – Ben vous avez une tête bizarre, donc je vous contrôle. C’est quand même un lieu public.

L’ARABE – Oui un marché, et je ne crois pas que juste parce que je suis différent, vous devez me contrôler ! Je ne pense pas que c’est normal ! N’importe qui pourrait venir se faire exploser et pas que des Arabes, Monsieur ! 

Clément, 609

janvier 28th, 2018

Le Kaléïdoscope de la Citoyenneté ! Tableau n°5: L’hérédité et le milieu !

 LE PETIT MALIN. – Il me semble bien que Balzac disait à peu près : « L’homme est le produit de l’hérédité et du milieu ». Ben à mon avis : il avait raison !

LE NUANCEUR. – Pas d’accord : l’individu peut quand même échapper à tout ça et montrer autre chose !

L’AUTRE PETIT MALIN. – T’as raison ! Il peut « pousser un peu sa corne », comme dit Nougaro – moi aussi, je peux faire des citations….

A. – Tu veux dire : faire preuve d’une vraie autonomie ?

L’AUTRE PETIT MALIN. – Oui.

B. – Mais peut-on vraiment passer outre ? refuser la fatalité du conditionnement ?

C. – J’aime quand t’es lyrique.

LE SCEPTIQUE. – La société française le permet-elle vraiment ? Ça reste à prouver.

Elèves de la classe 609

janvier 28th, 2018

Le Kaléïdoscope de la Citoyenneté ! Tableau n°4: Cause animale et végétarisme

A. – C’est intéressant de s’interroger sur nos soi-disant problèmes… Ça tourne toujours autour des Hommes, car « L’Homme est naturellement bon » disait Jean-Jacques Rousseau… Bonne conclusion d’égoïste ! On crie au moindre homicide, mais à côté de ça, dans le monde, on a tué juste 120 milliards d’animaux en une seule année…

B. – C’est la loi du plus fort, c’est la nature qui veut ça.

A. – Alors pourquoi on n’applique pas cette soi-disant règle sur les Hommes ?

B.– Bah… C’est juste entre différentes espèces.

A. – Tu as vu écrit ça où ?

B. – De toutes manières, c’est comme ça, que veux-tu ? C’est pas demain la veille que ça va changer.

A. – « C’est comme ça » ? Tout le monde pleure dés qu’un simple interprète qui n’attendait que la mort meurt, et tu oses dire « c’est comme ça » quand des centaines d’espèces se font torturer puis disparaissent ! Ça te dirait que je mange ton chat ? 

B. – Ah par contre, parle pas comme ça de Johnny ! Et de toutes manières, l’Homme est par nature omnivore… Et tu as déjà essayé de faire manger de la salade à un crocodile !

C. – On dit « il ne faut pas manger des animaux » car ils ont une conscience alors les pauvres plantes, on n’en parle pas ? Par exemple les carottes qui poussent tranquillement, elles vivent leurs vie et un beau jour, hop ! on les arrache de la terre, on les découpe on les fait bouillir et on les mangent. Est-ce mieux éthiquement ? Je n’en suis pas sûr…

D. – Donc tu considères que si on prend une carotte et qu’on la cueille, on porte atteinte à sa vie..

C. – Oui.

D. – Mais enfin ! Une carotte n’a pas d’esprit !

C. – Qu’est-ce qu’on en sait ?

D. – Et toi ? Qu’est-ce que t’en sait que les carottes ont un esprit ? Eh oui, la rhétorique marche dans les deux sens.

C. – En vérité la question n’est pas de savoir si elles ont un esprit : toutes les formes vivantes ont une forme d’intelligence. De ce point de vue, on est bloqué à la soupe aux cailloux, à la limite de l’anarchie. La loi du plus fort décide, par Mère Nature : si on s’affaiblit, on disparaîtra et c’est pas parce qu’il y a vie que l’on ne doit pas y toucher. C’est manger ou être manger !

A. – Connais-tu la différence entre l’espèce animale et végétale ? Tout espèce animale est doté d’un cerveau lui permettant d’accéder aux émotions, aux sentiments, à la réflexion. C’est donc bien plus légitime de manger une carotte plutôt qu’une vache. Après, rien de ce que fait un humain n’est parfait. Essayons juste de limiter les dégâts. 

Elèves de la classe 609

janvier 28th, 2018

Le Kaléïdoscope de la Citoyenneté ! Tableau n°3: la discrimination positive

L’HOMME SANS NUANCES 1 – N’empêche, avec les femmes, y a quand même un problème culturel… Historiquement, elles n’ont pas trop l’habitude d’avoir des postes de responsabilité.

LE NUANCEUR 1. – Si tu regardais plus souvent « Games of Thrones », tu dirais pas ça… 

LE NUANCEUR 2 – Et puis ça dépend de ce que t’entends par « postes de responsabilité »…

A. – Moi, je suis plutôt partisan de la discrimination positive !

B. – Tu veux dire quand on tient compte du sexe de la personne ?

C. – Oui.

D. – A mon avis, c’est le genre de truc qu’il faut pas calculer : il faut juste tenir compte de la compétence, et puis basta !

Elèves de la classe 609

janvier 28th, 2018

Le Kaléïdoscope de la Citoyenneté ! Tableau n°2: Les médias

A. – Dans les medias, on ne donne jamais du monde une image positive.

B. – Le positif n’intéresse personne : ça ne rapporte pas d’argent..

C. – Sans les medias, tu serais comme dans une cave !

D. – Les médias ? Tu parles ! C’est que de la manipulation !

E. – Ah oui ? Donne-moi un exemple de manipulation par les médias ?

F. – Ben par exemple à Tchernobyl, quand on a voulu nous faire croire que les nuages radioactifs s’étaient arrêtés à la frontière…

B. – Ben quoi ? C’étaient peut-être des nuages disciplinés.

LE PERSONNAGE QUI VOIT TOUJOURS LE CÔTE POSITIF DES CHOSES. – Vous pouvez critiquer, mais quand même : sans la presse, on n’aurait pas mis le doigt sur certaines affaires d’état…

F. – Oui je veux bien que parfois, ça ait des avantages ! Il reste que les « fake » et la désinformation, ça fait quand même tache…

LE PERSONNAGE QUI N’EST PAS LE MOOV’ – Qu’est-ce que t’entends par « fake » ?

C. – Ben par exemple quand on autopsie un mouton en faisant croire que c’est un martien…

D. – J’ai toujours trouvé que les moutons avaient un côté « space ».

A. – Dans les fake, t’as aussi l’arbre à spaghettis !

B. – La mort d’Elvis !

A. – Le monstre du Loch Ness !

B. – Le Yéti !

C. – N’empêche et blague à part , les médias ne nous disent pas tout

D. – On nous cache tout, on nous dit rien / Plus on apprend, plus on ne sait rien / On nous informe vraiment sur rien…

E.– Quoi par exemple ? Qu’est-ce qu’on nous cacherait ?

A. – Ben, justement : comme c’est caché, on ne le sait pas. 

Elèves de la classe 609

janvier 28th, 2018

Le Kaléïdoscope de la Citoyenneté ! Tableau n°1: Les femmes

L’HOMME SANS NUANCES 1. – Les femmes doivent rester à la maison : elles ne savent rien faire d’autre.

A. – C’est un peu court, jeune homme.

L’HOMME SANS NUANCES 2. – Moi, quand je lis des livres, je lis toujours des livres écrits par des hommes… Les femmes sont juste bonnes à faire la cuisine et à m’allumer la télé pour que je puisse regarder le dernier épisode d’Harry Potter !

A. – Hé bien, je te signale que tous les films de la série « Harry Potter » sont adaptés de livres écrits par JK Rowling – et que JK Rowling, c’est une femme ! Et toc ! 

L’HOMME SANS NUANCES 2. – Ouais bon… JK Rowling, c’est peut-être une exception…

Elèves de la classe 609

janvier 28th, 2018

Et si ?

            6 personnages en arc-de-cercle.

            A. – Et si demain n’était qu’un mirage ?

            B. – Et si demain, tout le monde s’aimait ? Ce serait utopique, n’est-ce pas ?

            C. – Et si le racisme n’avait aucune place ici ? Où serait- il ?

            D. – Et si toi et moi avions les mêmes parents, m’aurais-tu traité d’imbécile ?

            E. – Et moi qui croyais que la citoyenneté voulait dire s’entraider…

            F. – Et moi qui croyais que la citoyenneté voulait dire s’aimer… 

 

Alexandre, 609