décembre 3rd, 2012

Le coup de coeur des Lycéens : La Ballade de Gueule-Tranchée, Glenn Taylor.

Un premier roman américain, voilà le lauréat du Prix Déodat de Séverac.

Vendredi 30/11, tous les jurés se sont retrouvés pour une matinée festive à la Médiathèque José Cabanis, à Toulouse. Les 10 représentants, réunis à huis clos, ont délibéré pendant deux heures à partir des choix effectués dans les 5 classes : 8 romans encore en lice devaient être examinés, suscitant débat et réflexions. Le récit Par le feu lu massivement, a emporté de nombreux suffrages. Le roman français, Le retour de Jim Lamar, méritait selon le jury une place dans le palmarès final car tous ses lecteurs ont voté pour lui. Le dernier frère a convaincu et touché : l’histoire de ces Juifs emprisonnés sur l’île Maurice, comme toile de fond d’une intense amitié, et d’un parcours d’enfance aussi touchant qu’éprouvant a emporté l’adhésion des jurés qui ont aussi admiré la beauté de l’écriture de Natacha Appanah. Enfin, Jésus et Tito, avec les deux figures emblématiques énoncées par le jeune Vélibor qui parcourt sous forme de livre souvenir un passage de l’enfance à l’âge adulte a permis aux lycéens de se retrouver dans les réflexions du narrateur.

Mais par-dessus tout, c’est le souffle picaresque, la traversée historique, la figure étrange de Gueule-Tranchée, mi-hors-la-loi, mi- journaliste, sans parler de ses talents de bluesman, qui ont été choisis par le jury. Le plaisir de lecture, l’itinéraire d’un enfant marqué à vie par son défaut, et la vigueur de son appétit de vie font de ce premier roman américain le lauréat du Prix Déodat de Séverac, pour cette 3ème édition.

Pour mettre à l’honneur les romans de la sélection, les lecteurs de l’atelier « A voix haute » ont offert un beau moment de lectures à l’assemblée, avec les pages fortes, comiques, éprouvantes que les jurés ont aimé. Ainsi, La reine des Lectrices d’Allan Benett, deux jeunes amoureux dans D’acier de Silvia Avallone, mais aussi Vélibor devenu soldat dans Jésus et Tito, Arly Junior de la Ballade de Gueule Tranchée, ou Raj, dans Le dernier frère ont résonné face au public, et certains personnages sont sortis des pages des romans pour se présenter eux-mêmes.

Une véritable fête de la lecture où ce « Tour du monde en roman », outre la découverte de lieux et d’histoires différentes, a permis de traverser nombre d’expériences humaines, grâce à  tous ces personnages contemporains qui appartiennent maintenant à nos imaginaires.

Le conseil des lycéens de Déodat de Séverac : La ballade de Gueule-Tranchée, Glenn Taylor.

novembre 27th, 2012

La ballade de Gueule-Tranchée

La ballade de Gueule-Tranchée a été écrit par Glenn Taylor le 19 Janvier 2011. Ce livre raconte l’histoire d’ Early Taggart, un jeune garçon abandonné et jeté dans une rivière par sa propre mère, qui croit avoir donné naissance à un monstre. Il est recueilli par une femme et échappe de peu à la noyade. Tout au long de sa vie, il vivra de nombreuses aventures mélant drame et jalousie.

Personnellement, je trouve cette histoire intéressante, pleine de rebondissements et d’émotions malgré certains passages assez plats. Le suspens y est omniprésent  et nous arrivons même, au fil du récit, à nous attacher au héros de Gueule-Tranchée alias Early Taggart.

novembre 27th, 2012

Critique sur « La Ballade de Gueule-Tranchée »

Critique sur « La Ballade de Gueule-Tranchée »

La ballade de Gueule-Tranchée est un roman écrit par Glenn Taylor, un auteur américain. L’auteur fait débuter cette histoire de la même manière que l’écrivain Patrick Suskind avec son roman « Le Parfum » puisqu’elles débutent toutes deux par une tentative d’assassinat de la part des mères respectives des deux personnages. Ce roman raconte l’histoire d’un garçon abandonné par sa mère, à travers 3 périodes de sa vie. Il est appelé Gueule Tranchée car il a des problèmes dentaires  suite à un acte délibéré de la part de sa mère qui l’avait jeté dans un lac en plein hiver quand il était petit. Elle croyait avoir enfanté le fils du diable et avait été internée.

La première période de vie raconte l’enfance et l’adolescence diffciles du personnage. La deuxième, c’est son exil dans la montagne où il mène une vie tranquille. La troisième partie raconte le retour à la civilisation et sa fin de vie.

Je vous encourage vivement à lire ce roman très touchant sur la vie d’un enfant rejeté par sa mère et par les autres, mais qui va tout de même réussir à vivre sa vie sans trop de souffrance.

J’ai beaucoup aimé cette histoire où il exprime lui même ses pensées à certains moments. J’ai préféré le moment où il devient tireur d’élite, à 15 ans. J’ai été impressionné par cette performance et sa détermination. Lisez ce roman,vous serez happés par cette histoire!

Thomas 609

novembre 25th, 2012

Gueule-Tranchée : un livre fantastique malgré du déjà-vu.

Cette ballade nous emmène loin à travers le temps. On commence dans un far-west récent pour finir dans notre époque.  G-T nous fait découvrir la vie d’un exclu qui garde la tête haute.  Ce livre est merveilleusement bien écrit, avec une suite des évènements logique, une intrigue superbe et un suspense qui sait tenir en haleine. Mais on ne peut se débarrasser d’une impression de déjà-vu. Car malgré son style accrocheur, le thème a déjà été vu et revu et malheureusement il n’innove pas toujours. Quelque bonnes surprises mais elles restent trop peu fréquentes pour nous enlever cette impression d’attendu.

J’ai personnellement adoré ce livre et le place dans mes favoris.

Isaïe 611

novembre 15th, 2012

Le personnage dans La Ballade de Gueule Tranchée

Durant une parlote, nous avons évoqué le personnage principal du roman La Ballade de Gueule Tranchée, et nous avons retenu les points suivants de son évolution, par ordre chronologique :

L’évolution de son identité :
- Early Taggart
- Gueule Tranchée
- Ben Chicopee
- Chicky d’Or
- L’homme à bébé
- Mr Bern
- Jim Comstock
- Ace Gilbert

L’évolution de son mode et milieu de vie :
- Dans une cabane avec sa mère et sa soeur
- Dans la forêt, seul, en ermite
- Nomade, se ballade de ville en ville en tant que musicien
- De nouveau dans une forêt dans les montagnes
- Dans une appartement, quand il devient journaliste

L’évolution de ses « métiers » :
- Creuseur
- Grimpeur
- Tireur à la fronde
- Charmeur de serpents dans une église méthodiste
- Gigolo
- Bandit hors-la-loi
- Musicien
- Journaliste

Ces éléments nous permettent de dire que ce personnage a de nombreuses facettes et évolue constamment tout au long du livre, de sa naissance à la narration de son histoire au journaliste.

611 : Mélissa, Pauline, Florian, Jérémie, Isaïe, Robin

novembre 12th, 2012

Une vie dure aux Etats-Unis d’Amérique

La ballade de Gueule Tranchée de Glenn Taylor se  passe en en Virginie occidentale au début du XXe siècle, et l’on suit le personnage principal de sa naissance jusqu’à sa mort.

Gueule Tranchée naît avec les dents noires. Sa mère tente de le noyer mais une veuve lui sauve la vie et devient sa mère adoptive. Il est très intelligent et très doué avec les armes, il lutte toute sa vie pour avoir une vie tranquille mais le sort s’acharne sur lui.  Ce n’est qu’après plusieurs longues périodes d’exil dans la forêt que les choses s’arrangent pour lui. Durant sa vie il aura plusieurs identités mais on le reconnaitra toujours à sa maladie d’enfance qui lui détruit la bouche. Il a une dépendance à l’alcool car depuis tout petit il « soigne » son mal de dents avec de la gnôle.

La première partie est un peu longue mais les personnages sont très intéressants et  on s’y attache beaucoup.

 

Louis 611