janvier 10th, 2012

Rosa Candida : J’aime! (ou pas)

C’est un livre étrange, qui pourrait presque être réel. Il retrace l’histoire d’un jeune homme, Arnljotur, qui est un mordu de la botanique, et lui seul connaît et détient la rose aux huit pétales rattachés à la corolle : la Rosa Candida.
L’histoire est basée sur les plantes et l’amour qui va s’imposer pour ce jeune homme qui ne comprend pas ce que sont les sentiments, malgré le fait qu’il ait eu plusieurs petites amies. Ce qu’il y a d’irréel, c’est qu’il va a parcourir sa vie sans souci, sans embrouille et avec toujours quelqu’un pour l’aider au bon moment, il n’y a donc aucune difficulté traversée dans ce livre. Arnljotur va faire tout un voyage pour aller dans une fameuse roseraie, oubliée par les hommes, mais pas par les écrits. Il va la faire revivre et se créer une vie comme jamais il n’y aurait pensé au début du livre.
L’histoire est donc étrange mais le livre est bien écrit, et facile à lire. Il est pourtant submergé de description des plats et des lieux, ce qui le rend le livre long à ces moments.

Lionelle J 609

janvier 3rd, 2012

Rosa Candida : un personnage trop passif

Nous nous retrouvons ici dans le corps de Arnljotur, – selon moi à la limite de l’anti-héros-, qui décide de partir à l’étranger pour jardiner, ce qui est sa passion. Il archive donc dans un monastère qui abrita une des plus grandes roseraies du monde ce qui va lui permettre d’accomplir son rêve.

Cependant un événement va venir perturber la vie tranquille que vit cet homme : l’arrivée dans sa vie de sa fille accompagnée de sa mère  ; celle va lui demander de s’occuper un moment du bébé. Ce personnage va-t-il réussir à devenir père et à continuer de vivre son rêve ?

Rosa Candida est un livre qui nous montre le rôle de père de ce personnage presque naïf. Personnellement je n’ai pas aimé ce livre à cause d’un début trop long.

novembre 25th, 2011

Rosa Candida : il faut cultiver son jardin…

D’une situation familiale compliquée avec un père octogénaire et un frère autiste, Arnljotur décide de partir à l’étranger pour se consacrer à une passion transmise par sa défunte mère : le jardinage, la philosophie ainsi que la culture de sa rosa candida à huit pétales. Il arrive donc après de multiples rencontres et péripéties, dans la plus grande roseraie du monde retirée dans un village isolé pour accomplir son rêve.

Après une première partie au rythme lent et tranquille, un événement va radicalement changer le quotidien de cet homme : l’entrée de sa petite fille dans sa vie ainsi que de sa mère qu’il n’avait rencontré que le temps d’une nuit. Mais ce personnage d’une nature presque naïve va-t-il réussir à endosser ce nouveau rôle de père ? Ses réflexions sur la vie seront-elles le commencement d’une nouvelle existence ?

Rosa Candida est un livre qui nous montre la vie d’une façon originale avec une liberté d’esprit appréciable. Ce livre est reposant et facile à lire malgré un début trop lent à mon goût.

Boutet. M