janvier 21st, 2015

Le garçon qui rêvait d’être samouraï

 Dans le terrier du lapin blanc est un livre écrit par Juan-Pablo VILLALOBOS, écrivain Mexicain né en 1973 à Guadalajara. Après des études de marketing et de littérature il s’est installé à Barcelone. En 2011, il publie son premier roman Dans le terrier du lapin blanc. Il s’agit d’un court roman, rapide à lire qui présente un jeune garçon nommé Tochtli, qui vit dans son monde à lui à la manière des samouraïs et est passionné par les chapeaux et les animaux en particulier les hippopotames nains du Liberia. Il a pour seul héros son père, chef d’un bande et trafiquant de cocaïne qui enseigne à son fils une éducation très machiste.

Tchotli ne connait pas beaucoup le monde extérieur mais est fasciné par ce qu’il en sait, en particulier par les français qui coupent la tête des rois, anecdote très présente tout au long du livre et assez marrante.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    Nous avons à faire à un roman policier dont l’intrigue est présente tout au long du livre et la petite société qui nous y est présentée croit gouverner le monde mais une chose va la ramener à la réalité. Laquelle ? à vous de le découvrir !

Eric 601

janvier 21st, 2015

La mafia par les yeux d’un enfant

Critique littéraire

Dans le terrier du lapin blanc

Juan Pablos Villalobos

La mafia vue par les yeux d’un enfant.

Juan Pablos Villalobos né en 1973 au Mexique a écrit Dans le terrier du lapin blanc pour dénoncer les actions mafieuses dans son pays.

On y découvre le quotidien du fils du chef de la mafia du Mexique, à la fois loufoque et touchant. Il ne se rend compte de la richesse de son père, n’ayant aucun lien avec le monde extérieur. Il se contente d’une collection de chapeaux du monde entier et d’un zoo personnel, ce qu’il juge être une vie normale. Ce garçon part chercher son hippopotame nain au Liberia accompagné de son père. Dans sa maison, qui se trouve être un palais, deux gardes à l’entrée empêchent toute personne de s’approcher car son père ne veut pas être connu du monde extérieur à cause de son commerce illégal.

 Malgré le fait que l’histoire puisse sembler étrange au premier abord, on se prend rapidement aux lubies du jeune garçon et tout cet univers devient très vite intéressant et touchant car on le comprend et on le suit à travers toutes ses passions peu banales. Nous conseillons se livre car il donne beaucoup d’émotions à son lecteur, du rire autant que de la tristesse.

Sylvain ; Hugo ; Alexandre ; Théo ; Antoine

janvier 15th, 2015

L’enfant qui voulait un hippopotame nain du Libéria

Le roman a été écrit par Juan Pablo Villalobos, surnommé « Dans le Terrier du Lapin blanc », celui-ci est son premier roman.

L’histoire parle d’un jeune garçon qui est passionné par les chapeaux, les samouraïs, la lecture du dictionnaire tous les soirs. Mais un jour, il eut l’idée de s’approprier un hippopotame nain du Libéria qui se trouve en Afrique.

A aucun moment ce livre ne m’a déplu mais ce qui m’a embêté le plus, ce sont les noms donnés aux personnages de l’histoire qui étaient compliqués à prononcer. L’auteur emploie des mots simples ce qui rend la lecture plus agréable à lire et de persuader le lecteur à continuer sa lecture. Je conseille ce livre à quiconque le prendra, même s’il est spécial, il reste bien.

 

613

janvier 15th, 2015

Dans le terrier du lapin blanc

« Dans le terrier du lapin blanc » a été écrit par Juan Pablo Villalobos, écrivain mexicain.
C’est l’histoire d’un petit garçon très intelligent et passionné par les chapeaux, les dictionnaires, les samouraïs. Un jour, son rêve fut d’obtenir un hippopotame nain du Liberia.

J’ai bien aimé ce livre car le suspense dure durant toute l’histoire. Certains passages sont très intéressants alors que d’autres peuvent s’avérer ennuyeux. Dans l’ensemble ce livre est complet.
Un passage marquant pour moi:

page 20 l19 à 25: « -Une balle dans le cœur.
-Cadavre
-Trente balles dans l’ongle du petit orteil du pied gauche.
-Vivant »

Jules Roch

janvier 15th, 2015

Le terrier du lapin blanc

C’est un enfant qui raconte son histoire à la première personne . Il vit dans un palais car son père est un riche trafiquant de cocaïne . Le jeune garçon peut donc avoir tous les cadeaux . Il se met en tête d’avoir deux hippopotames d’une espèce en voie d’extinction .
J’ai trouvé l’histoire peu intéressante car c’est un petit garçon naïf, et qui ne rencontre presque personne en dehors de son entourage . Il est passionné par les chapeaux et les hippopotames . J’ai trouvé qu’il y a assez peu d’intérêt dans cette histoire . Je n’ai pas vraiment accroché au personnage et à son histoire.

613 kilian et anthony

janvier 15th, 2015

Un enfant différent

    Voici l’histoire d’un jeune enfant, étrange et mystérieux. Il vit dans un palais, n’a pas beaucoup d’amis et pour son âge, autant dire qu’il a déjà des idées critiques de la vie. Son seul et ultime désir : posséder un hippopotame nain du Liberia, mais son chemin va être semé d’embûches.

Cette oeuvre a été rédigée au Mexique par Juan Pablo VILLALOBOS puis traduit en de multiples langues afin de pouvoir le diffuser dans le monde. Il est simple et rapide à lire.

Un texte franc, humoristique et familier qui permet à la plupart des personnes de l’apprécier.

Si vous aussi vous souhaitez vous lancer à l’aventure, alors ce roman est fait pour vous.

Océane 613

janvier 15th, 2015

L’enfant étrange

C’est l’histoire d’un enfant qui vit dans un palais, qui n’a pas beaucoup d’amis et qui aime les chapeaux et rêve d’avoir un hippopotame nain du Liberia. Son père est son héros. Cette histoire se passe au Mexique.

J’ai trouvé que ce livre n’était pas très bien car je trouve qu’il est trop étrange, il y a trop de personnages et de noms compliqués. Le petit garçon du livre a l’air de ne pas être comme les autres petits garçons, il aime des choses bizarres et peu communes, il se comporte bizarrement et surtout il vit des choses qu’aucun autre enfant ne vit à son âge. Il n’y a pas beaucoup d’histoires,  il se passe tout le temps les même choses.

 

Pauline 613

janvier 15th, 2015

Dans le terrier du lapin blanc

Ce livre a été écrit par Juan Pablo Villalobos en 2010. Juan Pablo est un mexicain né en 1973. Ce livre est son premier roman. IL a été traduit de l’espagnol en français par Claude Bleton.
C’est l’histoire d’un petit garçon très intelligent, il vit dans un grand palais avec son père et le personnel. Il est passionné par les chapeaux et les samouraïs. Son rêve est d’avoir un zoo avec des hippopotames nains du Liberia.
Je n’ai pas spécialement aimé ce livre. Il y a des moments intéressants mais le plus souvent c’est ennuyant, je n’accroche pas. La façon dont est écrit ce livre est spéciale je n’adhère pas. Malgré tout, ce livre peut être intéressant, il a beaucoup d’ironie et de passages philosophiques.

Yona Desnoyers

décembre 28th, 2014

Etrange enfant !

2d8b5b_06b59504a4468625aa46578145922df5.jpg_srz_1070_455_85_22_0.50_1.20_0 (1)

C’est l’histoire d’un enfant mexicain, fils d’un narco-trafiquant. Cet enfant aime collectionner des chapeaux et il a des problèmes psychologiques et il est à la quête d’un hippopotame nain du Libéria. L’enfant s’appelle Tochtli, il a entre huit et dix ans et c’est un enfant précoce. Ce livre a été écrit par un auteur mexicain : Pablo VILLALOBOS et il et apparu chez Actes Sud en Octobre 2011. Nous n’avons pas apprécié ce livre car il dégage une impression étrange, notamment à cause de son écriture particulière des noms des personnages. Ce livre peut plaire aux amateurs du genre.

Chanraksmey, Océane, Pauline, Brice. 613

décembre 28th, 2014

Au pays des Merveilles…

La sélection de cette année est forte en émotions, notamment par l’abondance de personnages tous aussi intriguants les uns que les autres. J’aimerais vous parler de deux d’entre eux, deux personnalités dérangeantes, servant des romans à l’ambiance particulière.

D’un côté un enfant, Tochtli, environ une dizaine d’années, de l’autre côté un homme, Josef, environ une cinquantaine d’années. Je vous parlais plus haut de personnalités dérangeantes, car en effet le mot « dérangeant » est plus qu’approprié quand on nous parle d’un scientifique nazi racontant diverses expériences sur des milliers d’enfants : « Comment transformer des yeux marrons en yeux bleus ? » « Peut-on créer des siamois en cousant deux jumeaux par le dos ? », toutes ces théories, il les a testées et nous en sommes les confidents tout au long de ce livre.

Ensuite Tochtli me direz vous qu’a-t-il de dérangeant ? C’est un garçon d’une dizaine d’années, encore trempé dans l’innocence de son jeune âge…et pourtant fils d’un puissant narcotrafiquant, il connait sur le bout des doigts les différentes manières de « créer des cadavres » et que « le sang est difficile à nettoyer ». D’ailleurs il n’a pas les occupations d’un enfant ordinaire, ce qu’il aime lui c’est collectionner les chapeaux, enrichir son zoo privé et apprendre des mots compliqués. Tout ce petit monde qu’il nous raconte à travers ces yeux d’enfants pourrait passer pour quelque chose d’ordinaire, cependant en quoi le trafic de drogue, ou bien le fait de tuer des hommes est banal ? En rien et c’est bien la manie qu’a cet enfant de n’être point dérangé par cela, qui nous dérange à nous.

Enfin, je n’en dirai pas plus sur ces deux personnages qui ont le mérite d’être tout deux des héros à leur manière, et je vous laisse le loisir de vous faire votre propre opinion. Dixit Juan Pablos Villalobos : « Il semblerait, en effet, que toutes les civilisations comptent leurs coupeurs de têtes et qu’il ne soit pas si rare que les petits lapins blancs se transforment en serpents à sonnette ».

Josef a achevé sa transformation depuis bien longtemps.

Elodie G, 601.