décembre 28th, 2014

L’Histoire D’un Enfant de Truand

Le terrier du lapin blanc est un roman écrit par Juan Pablo Villalobos, c’est un écrit traduit de l’espagnol par Claude Bleton. C’est l’histoire d’un enfant nommé Tochtli , dont on apprend par la suite qu’il est  fils de trafiquant de drogues et d’animaux. Il vit seul avec son père, il mène une vie hors du commun car il reste cloîtré dans son palais, il suit ses cours là-bas. C’est un enfant solitaire, car son père n’a confiance en personne et donc il ne connait pas plus de 17 personnes qui sont des gens de confiance de son père. Il est passionné de chapeaux, de samouraï, d’animaux… Cet enfant a un comportement étrange du fait de son cloisonnement dans le palais, il est assez énigmatique, mais il est intelligent.

L’auteur selon moi a voulu montré la vie que mène un enfant d’ un hors-la-loi. Ce roman est assez sympathique car il a su nous apporter une réflexion personnelle intéressante vis-à-vis de ce cas particulier, durant cet écrit on observe beaucoup de passages philosophiques. Il y a un point de vue interne car tout ce que l’on voit est vu par les yeux de l’enfant, et l’on connait ses sensations et sentiments. Nous avons ressenti par rapport à cet enfant comme une sorte de pitié car on voit qu’il y a un malaise vis-à-vis de lui.

Un point fort du roman est son histoire qui révèle les trafics à travers une vie  hors du commun. Nous sommes directement plongés dans l’action… mais on sort du roman sans fin d’histoire. Nous regrettons qu’il y ait trop de passages philosophiques : on observe un manque d’action et de suspense. Les personnages sont assez restreints.

C’est un roman assez intéressant si l’on apprécie ce genre d’histoire mais peut être vite lassant si l’on aime pas les passages philosophiques.

Tom.P/Daniel.I