mai 21st, 2020

Discours sur Recomposition du monde lors de la promulgation 2020 du prix littéraire

Bonjour à tous et à toutes,

Il y a quelques jours, nous avons eu la chance avec trois camarades de 609 de rencontrer Alessandro Pignocchi à la librairie Terra Nova de Toulouse où il était invité pour présenter sa dernière BD Mythopoièse.

Grâce  à cette rencontre, nous avons pu mieux comprendre son œuvre La Recomposition des mondes et son point de vue sur l’écologie radicale et les zones à défendre.

Même si certains d’entre vous ont eu de mal à comprendre le vocabulaire employé par l’auteur à cause de certaines théories philosophiques, anthropologiques et politiques mises en avant ; le sujet de l’écologie et le rapport que nous entretenons avec la nature nous concerne tous.

Beaucoup de jurés ont souligné que c’est avec humour qu’il nous en parle dans ce roman graphique en nous livrant son expérience personnelle de témoin. Il dénonce des faits d’actualité et ce pour nous sensibiliser et nous alerter sur la situation actuelle des Zadistes, c’est un auteur engagé.

Certain-es d’entre vous ne se sont pas senti-es concerne-ées et d’autres ont trouvé le propos militant trop appuyé. Vous avez également trouvé que les affrontements entre les zadistes et les CRS sont trop ennuyeux et répétitifs, ce qui peut rebuter un peu mais qui correspond à la réalité de l’évacuation de cette Zad.

Cependant, il n’est pas possible de ne pas avoir remarqué la beauté des illustrations réalisées par Pignocchi, ces aquarelles dignes d’un véritable tableau, ainsi que la qualité exceptionnelle d’écriture qu’il nous offre. Tout cela nous permet de facilement comprendre de quoi il nous parle ainsi que de facilement s’accrocher au livre.

Alors, soyez audacieux et votez pour le seul livre de la sélection qui aborde un sujet incontournable pour notre génération, la défense de l’environnement !

Brandon, 609

mars 12th, 2020

La plus précieuse des marchandises

La Plus Précieuse Des Marchandises

Jean-Claude Grumberg
L’œuvre La Plus Précieuse Des Marchandises aborde le thème de la seconde guerre 
mondiale de manière originale mais qui toutefois nous fait quand même ressentir
 un sentiment de compassion et de tristesse au fur et à mesure de notre lecture.
Le fait que ce thème soit abordé à travers un conte cela rend l'histoire 
plus puissante mais aussi sentimentale. 
Une œuvre qui se lit facilement ce qui permet de l’apprécier sans difficulté, 
on se laisse entraîner par l'histoire.  
La Plus Précieuse Des Marchandises est une très belle œuvre, elle nous fait ressentir
 certes de la compassion et de la tristesse mais elle nous fait aussi ressentir de l'espoir.
Une œuvre bouleversante.
la plus précisuese   
Je vous conseille fortement de le lire si vous ne l'avez pas déjà fait.
Anissa, 603

janvier 17th, 2020

Pourquoi découvrir le Maîtres des miniatures de Jim Shepard ?

Cette histoire raconte l’incroyable récit d’Eiji Tsuburaya, modeste directeur des effets spéciaux de la Toho Films, studio de production cinématographique japonaise. Son dilemme, donner vie au mythique personnage principal du prochain film dont il s’occupe en un temps donné. Pendant trois mois, Eiji devra tout mettre en œuvre pour donner une apparence époustouflante à un personnage, un gigantesque monstre : Gojira. Aujourd’hui plus connu sous le populaire nom de Godzilla. Hélas, entre son travail et sa famille, il va devoir faire de rudes choix et sacrifier sa vie de famille afin de révéler au monde de quoi la Toho Films est vraiment capable. Comment Eiji va-t-il tenter de réaliser cet exploit ? Est-ce que son métier deviendra sa principale occupation en dépit de sa famille ?

Un roman de Shepard. Jim Shepard est un auteur et enseignant américain à qui on doit principalement, en plus de cet ouvrage, Le livre d’Aron ou encore Project X.

« Un Godzilla intime dévoilée par Jim Shepard » – Journal Le Monde

« Bien que tout tende vers l’illusion, tout est vrai dans Le Maître des miniatures, écrit dans la rigueur des documents historiques. ». Journal Le Temps

 

Mohamed, 603

mai 14th, 2019

Nous nous sommes aimés : Robert et Patti

Chiara et Tya, 601

mai 14th, 2019

L’âme sœur de Patti Smith

Kheira, Mario, Rohan, 601

mai 14th, 2019

La vie d’écrivaine de Patti smith

Fayçal et Sabrya, 601

mai 14th, 2019

Les sources d’inspiration de Patti Smith

Kheira et Anissa, 601

novembre 9th, 2017

Mur de ressources documentaires – Prix littéraire Déodat 2017

Fait avec Padlet

mars 24th, 2017

La condition des femmes en Indonésie

L’Indonésie est un pays où les  femmes ne disposent pas des mêmes droits qu’en Europe ou en Occident. Par exemple, comme nous le montre le roman « L’homme tigre » de Kurniawan, le mariage arrangé y est toléré, et les abus sexuels, les violences physiques faites aux femmes restent souvent inpunis.Il existe même une loi qui qui interdit aux couples non mariés de s’embrasser en pleine rue après 21h sous peine d’être obligés de se marier. « Gardien des traditions, M. Mulyadi espère que, grâce à cette interdiction, les jeunes se coucheront plus tôt et reviendront sur ce qu’il considère comme le droit chemin. Il veut aussi « protéger l’honneur des parents des jeunes filles et lutter contre les grossesses non désirées » (Le Monde).

Un homme marié peut également tromper sa femme sans être inquiété par la justice. En menant de plus amples recherches, nous avons aussi découvert que l »Indonésie ne possède aucune loi qui permet de lutter contre les discriminations au travail notamment en ce qui concerne les femmes.  Des inégalités existent donc dans ce pays entre les hommes et les femmes. L’avortement est quant à lui autorisé mais uniquement si la femme est considérée en danger (risque de mortalité à la naissance ou durant la grossesse).

Dans le roman « l’homme tigre »,  Kurniawan, l’auteur, nous montre toute ces injustices notamment à travers le personnage de Mameh, la mère de Margio, qui a été forcée, sous la pression familiale, de se marier à un homme avec lequel elle ne voulait pas partager sa vie. C’est ainsi que cette femme a été amenée a surbir des violences de la part de son mari, ceci ayant eu des conséquences sur l’éducation et le caractère de leurs enfants, témoins de cette situation dramatique.

Malheureusement dans ce pays le mariage arrangé est une pratique courante. Nous pouvons donc penser qu’avec ce roman Kurniawan essaye de nous interpeller en critiquant la société indonésienne et les inégalités qu’elle renferme. On peut penser que l’auteur souhaite ouvrir le débat autour de différentes questions : la religion, les traditions familiales et les inégalités existantes entre les hommes et le femmes.

Hina et Clément, 604

 

mars 24th, 2017

La guerre civile d’Espagne (1936)

Le roman graphique « L’art de voler » écrit par l’auteur espagnol Antonio Altarriva nous a permis de découvrir un événement majeur de l’histoire de l’Espagne: la guerre civile d’Espagne. Afin de vous aider à bien comprendre ce qu’il s’est passé lors de cette période, nous avons mené des recherches complémentaires sur ce sujet. C’est ce que nous vous proposons de découvrir à travers cet article.

Le 14 avril 1931 le roi Alphonse XIII abdique. Suite à son abandon du pouvoir le Front Populaire gagne les élections législatives grâce au soutien des anarchistes.

En juillet 1936, un soulèvement militaire contre le parti au pouvoir gagne l’Espagne. En second lieu, Léon Blum décide en France d’apporter une aide militaire et financière aux Républicains espagnols. Le 16 Février 1936 le Front Populaire remporte en Espagne les élections législatives. C’est alors un gouvernement de centre gauche qui prend le pouvoir.  Ultérieurement, le 1 octobre 1936 le général Franco se proclame chef de l’Etat dans la zone nationaliste grâce à l’aide de l’Allemagne Hitlérienne.

Suite à ces confrontations l’Espagne traverse de violentes crises politiques et sociales, un tiers de la population détient les trois quart des terres Espagnol, ce qui a alimente la colère paysanne espagnole dont la colère s’exprime à travers la confédération du travail « CNT », un syndicat anarchiste qui  multiplie les occupations des terres pour le petit peuple.

Des dizaines de milliers d’Espagnol avaient déjà gagné la France en 1936-1938 à la suite de la montée du régime fasciste en Espagne. Le gouvernement et les préfets ont assuré l’accueil et la dispersion des réfugiés en France, aidé par l’active solidarité des immigrants espagnols déjà installés en France et des militants français de gauche.

A la fin de l’année, cette situation avait pris fin. Sur 500 000 immigrés, seuls 150 000 sont restés en France. Les autres étaient soit partis vivre dans d’autres pays, soit rentrés dans l’Espagne franquiste .Les autorités espagnols favorisaient les rapatriements en Espagne pour alléger la charge représentée par les réfugiés en France.

Durant la seconde guerre mondiale, des groupes de réfugiés espagnols s’organisent dans les maquis et entrent  en résistance contre l’occupant nazi et le gouvernement de Vichy. La motivation des espagnols est portée par l’espoir de renverser , avec l’aide des démocraties européennes, le régime de Franco. Or, les puissances alliées ne tiendront pas leurs promesses. Franco reste au pouvoir jusqu’en 1975 , prolongeant ainsi l’exode des réfugiés qui deviendront alors des éxilés politiques de la senconde guerre mondiale.

Abdelaziz, Maxime M, 604

Sources:

Musée de l’histoire de l’immigration: www.histoire-immigration.fr

Alternatives économiques n°359: 1936, « La guerre civile espagnole ». publié le 07/2016