11 janvier 2016

Dans la peau d’un voleur

Pickpocket est un roman de Nakamura Fuminori écrit en 2007 et édité aux éditions Picquier en 2015, il permettra a son auteur d’être le 4ème lauréat du prix Kenzaburo Oe.

Pickpocket nous montre la réflexion sur la vie d’un homme nommé Nishimura. Cet homme seul n’a ni envie, ni but et passe ses journées dans la ville de Tokyo. Ce pickpocket se définit comme un expert dans « l’art de voler », il détrousse les gens avec une grande habileté ainsi qu’une facilité déconcertante. Le jeune homme choisit ses cibles, les plus riches,et en retire des milliers de yens avec seulement trois doigts. La routine du protagoniste se brisera lors de sa rencontre avec un jeune garçon. La mère de celui-çi le forcant à voler.
Un second évènement troublera son existence : Sa rencontre avec la mafia japonaise, les « yakuzas », ce qui était au début un gain d’argent facile se transformera en véritable torture psychologique, Nishimura sera forcé d’effectuer des contrats avec pour salaire son répit, et la survie de l’enfant et de sa mère. On verra ici la cruauté des yakuzas et leur indifférence troublante face à la vie humaine.
Nishimura sort donc de sa vie monotone, il est confronté aux autres ainsi qu’à lui même. Que faire de ce garçon qui lui ressemble étrangement et qui pourrait finir comme lui et jusqu’où sera t-il forcé d’obéir aux yakuzas ?

Pickpocket accorde une grande importance à la psychologie, notre personnage principal est confronté à des situations inconnues pour lui. Cet homme qui semblait privé d’émotions au début du roman commence à ressentir de l’empathie et une certaine affection envers le jeune garçon. Ces nouveaux sentiments lui donneront pour la première fois une raison de vivre ainsi que la peur de mourir, peur que l’on remarquera lorsqu’il effectue le travail pour les yakuzas, tout cela laissant au lecteur une certaine pression ainsi qu’un suspense présent dans la totalité du roman.

Abdallah, 602

Commenter l'article