15 janvier 2015

Des meubles qui parlent ?

Kétala, écrit par Fatou Diome en 2006.

« Lorsqu’une personne meurt, nul ne se soucie de la tristesse de ses meubles »

Ce livre se déroule après la mort de Mémoria, la propriétaire de l’appartement où le kétala va avoir lieu.

Ce livre est très bien écrit, avec des mots simples pour convenir à un large public. Quelques passages sont un peu « crus » mais il peut être apprécié par des lecteurs qui aiment les livres hors du commun. L’histoire est touchante et il est très dur de ne pas le terminer une fois commencé. Ce livre m’a beaucoup plu et l’histoire change de ce que l’on peut lire ailleurs.

Alexia, 613

Commenter l'article