21 janvier 2015

Kamel Daoud, l’écrivain et journaliste Algérien

Biographie

Kamel Daoud est un écrivain et journaliste algérien d’expression française né le 17 juin 1970 en Algérie à Mostaganem. Il est issu d’une famille dont il est le seul à avoir fait des études. Après des études de mathématiques, il rentre à l’université et change de voie, il se lance dans des études de littérature.

Il rentre en 1994 au journal « Quotidien d’Oran » où il va devenir chroniqueur en publiant 3 ans après sa première chronique nommée Raina Raikoum (« Notre opinion, votre opinion »). Au sein du journal, Kamel Daoud va devenir rédacteur en chef pendant 8 années.

Au fil des années, il va découvrir en lui une inspiration différente que celle lié au journalisme, il va écrire un récit La Fable du Nain en 2003 puis en 2008 avec un premier recueil de nouvelles L’arabe et le vaste pays de ô…  Il va concrétiser son envie de devenir un écrivain en 2011, en publiant un recueil de nouvelle Minotaure 504 qui est sélectionné pour le Prix Goncourt de la nouvelle, et pour le Prix Wepler dont malheureusement il ne sera pas le gagnant.

En 2013, il se lance dans le roman en publiant Meursault, contre-enquête qui est un roman inspiré de  L’étranger  d’Albert Camus. Ce roman obtient en 2014 le Prix François-Mauriac et le Prix des Cinq continents de la Francophonie. Il va également être dans la dernière sélection du Prix Goncourt où il va être à une voix de remporter le prix.

Cette nomination au Prix Goncourt va lui permettre d’être médiatisé.  Le 3 décembre 2014, il est invité à une célèbre émission de télé française « On n’est pas couchés » présenté par Laurent Ruquier où il va exprimer sa volonté de que la religion dans le monde arabe soit moins influente car pour lui celle-ci bloque son évoluttion. Cette déclaration va faire parler d’elle car quelques jours plus tard, Abdelfattah Hamadache un imam salafiste demande l’exécution de Kamel Daoud. Ce dernier va retirer ces menaces sur les chaînes de télé et les sites internet. Au cours de cette interview, il a aussi expliqué les origines du roman Meursault, contre-enquête , qu’il a voulu inscrire dans la continuation de l’interrogation du monde d’Albert Camus en s’emparant de son roman L’étranger.

 

Ouvrages

 

La Fable du Nain, 2003 (récit)

L’Arabe et le vaste pays de ô…, 2008 (nouvelles)

Minotaure 504, 2011 (nouvelles)

Meursault, contre-enquête, 2013 (roman)

 

Citations

 

L’heure du crime ne sonne pas en même temps pour tous les peuples. Ainsi s’explique la permanence de l’histoire.

 Les sentiments vieillissent lentement, moins vite que la peau. Quand on meurt à cent ans, on n’éprouve peut-être rien de plus que la peur qui, à six ans, nous saisissait lorsque, le soir, notre mère venait éteindre la lumière.

 

Sources

http://fr.wikipedia.org/wiki/Kamel_Daoud_%28%C3%A9crivain%29

http://www.france2.fr/emissions/on-n-est-pas-couche/videos/NI_37473

http://www.babelio.com/auteur/Kamel-Daoud/140934

 

 

Rayan Mendassi 601

Commenter l'article