15 décembre 2015

Pourtant merveilleuse…

Les jours infinis est paru le 29 avril 2015. Il a été écrit par Claire Fuller.

 

Voici un roman des plus étranges.

Nous commençons ce récit par la description d’une photo réalisée par la narratrice. Une ambiance mystérieuse se crée, la découverte d’une narratrice qui a la vertu d’étudier tout ce qui l’entoure.

De page en page on est bercé dans l’univers curieux d’une famille dont les portraits sont détaillés très brièvement.

Une aventure pleine de mystères au début qui s’éclaircit au fur et à mesure de la lecture. Un père fait croire à sa fille que sa mère est morte pour une raison totalement inconnue que nous avons l’impatience de découvrir. Une aventure s’annonce à ce moment là entre la narratrice et son père.

Que vont-ils faire? Où vont-ils partir? Pourquoi?

Je suis  pourtant partagée  vis à vis de ce livre. Certes, l’ambiance de ce récit est poignante ;  l’une histoire est  enrichissante sur le plan personnel  et elle  réussit à capter notre attention;  l’écriture est raffinée.

Cependant, je n’ai pas eu l’ « envie », disons le, de finir ce livre. Je n’y arrivais pas, je n’avançais pas dans ma lecture à la vitesse avec laquelle je l’avais commencée.  C’est  effectivement étrange lorsqu’on trouve une histoire passionnante, mais je me perdais dans les descriptions de chaque action et elles  pouvaient être très longues et lassantes. Dommage pour un livre doté d’une histoire très intéressante, enrichissante, et originale.

 

Anais

Commenter l'article