février 12th, 2017

Mieux vaut mourir debout que mourir à genoux

L’art de voler est un roman graphique racontant l’histoire du père d’Antonio Altarriba, né en 1910 en Espagne. Cet auteur est professeur de littérature  à l’université, romancier et scénariste de bande dessinée. Il s’est fait connaitre grâce à cette bande dessinée dont il attendait avec impatience la sortie. Il a collaboré avec Kim  un auteur de bande dessinée, né en 1941. Il se fait connaître grâce à sa série Martinez le Fach. Son succès a pris un grand empleur lors de la sortie de son roman graphique avec Altarriba, L’art de volerCe duo de choc a fait parler de lui dans le monde de la littérature. Ils ont obtenu le Prix National de la bande dessinée.

L’auteur nous raconte la vie de son père sans que celui-ci  ne la lui ait racontée précisément au préalable. Le récit est fait à la première personne du singulier. Dès les premières pages de la BD , on imagine le suicide d’Antonio alors qu’il devenu un vieillard. En choisissant cette BD, nous nous ne attendions pas à un telle histoire sur la vie d’un homme en particulier mais aussi sur la guerre civile d’Espagne de 1936. Le titre qui est inspiré d’un jeu de mot nous induit en erreur, tout comme la première de couverture.On apprend beaucoup de chose sur cette guerre atroce. Suite à la défaite du camp républicain auquel appartient le héros, l’histoire se base sur la migration de son personnage principal vers la France, alors que celle-ci est en train de vivre un événement historique.

La vie d’Altarriba est une tentative désespérée pour «s’envoler» qui était son premier rêve tout comme être chauffeur de voiture, pour s’arracher à l’existence oppressante que lui impose la réalité sociale, économique, politique et sexuelle de son pays et de son temps. Cependant, la réalité triomphe sans cesse, et les espoirs de vie meilleure d’Antonio s’effondrent tout comme ses proches qu’il voit disparaitre les uns après les autres sous ses yeux.

C’est avant tout une biographie assez tendue, qui raconte une longue guerre ; la guerre qu’Antonio mène contre les conditions que lui offre le monde, guerre qu’il perd, qu’il ne cesse de perdre, malheureusement. N’oublions pas que c’est bien une biographie, et non une fiction. Autre fois, ces atroces évènements historique se sont donc réellement passé. Ce n’est pas un roman très gai, son histoire est plutôt sensible, triste et même horrible mais l’histoire racontée sous forme de roman graphique est attachante et on s’y plonge directement.  Je trouve  les dessins de Kim très bien réalisés mais j’adhère moins au choix du noir et blanc, mais je pense que ce livre aurait eu moins de succès sous forme de roman car il aurait été beaucoup moins efficace .

Antonio a voulu raconter la vie de son père pour que nous, lecteurs, réalisions l’horreur de la guerre civile d’Espagne. Il s’est donc battu pour sa liberté, mais il a préféré mourir de lui même, la tête haute et non à genoux par la dictacture espagnole.

Alexis Clerc, 602

novembre 30th, 2015

Pierre Raufast, sa vie

pierreraufast_05092014 (1)

Pierre Raufast est un ingénieur et informaticien de 42 ans, né à Marseille en 1973. Il vit et travaille à Clermont-Ferrand. Son premier roman, La fractale des raviolis, a remporté un vif succès .

Pour ce premier roman, il  parvient composer  « son millefeuilles sans la moindre fausse note« , ce qui est toujours un exercice délicat quand on assemble plusieurs histoires qui construisent un récit.

En plus du plaisir jubilatoire qu’il éprouve à inventer des histoires toutes plus incroyables les unes que les autres, Raufast nous offre dans un second roman , La Variante Chilienne,  une  réflexion sur le rôle des souvenirs.

Pierre Raufast a eu le prix du premier roman au salon du livre de Villeneuve-sur-Lot et le prix Jeune Mousquetaire pour La fractale des raviolis .

1 http://salon-litteraire.com/fr/pierre-raufast/review/1903939-la-fractale-des-raviolis-les-poupees-russes-facon-pierre-raufast

2 http://www.babelio.com/auteur/Pierre-Raufast/318594

3 https://www.librairiechantepages.fr/personne/pierre-raufast/1868908/

604 Quentin

novembre 29th, 2015

Alain Guyard, un romancier philosophe

Alain Guyard est né en octobre 1966 au Creusot. C’est un écrivain et philosophe forain français.

C’est son grand- père forgeron unijambiste qui lui apprend à lire dans les journaux libertaires.

Connu aussi sous le nom de plume « d’un académicien sans académie », il apprend la philosophie de 1990 à 2005 à l’Université de Bourgogne.

téléchargement

Après des études de philosophie et des recherches consacrées à l’imaginaire au centre Bachelard de Dijon, à Glasgow et à Mayence, il devient boursier au Centre national de la recherche scientifique et soutient en 1990 une thèse consacrée à l’alchimie, intitulée « Résurgence ».

Marié à Claire Boulicault, bibliothécaire, il a trois enfants, Maïlys, Faustine et Marceau, et est installé au Cailar, en Petite Camargue.

Alain Guyard a écrit 5 livres et 19 critiques.

Sources:
Babelio www.babelio.com/auteur/Alain-Guyard/145776
Ledilettante www.ledilettante.com/auteur-252.htm
Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/

Thibaud 604