novembre 12th, 2012

Un acte de désespoir

Ce roman raconte l’histoire d’un Tunisien qui prend la décision de s’immoler par le feu. Cette immolation n’est pas à caractère religieux, mais plutôt un acte désespéré et contestataire du régime politique de son pays.

Dans l’ensemble, j’ai apprécié l’histoire de ce livre pour les raisons suivantes : il est facile à lire et l’auteur utilise un vocabulaire simple. L’histoire nous transporte  car le récit est réaliste puisque on arrive à se mettre dans la peau du personnage.  En effet, j’ai éprouvé de la compassion et de la pitié à l’égard du héros. Toutefois, je ne conseillerai pas ce roman à tous car il y a des passages assez violents comme des scènes d’humiliations, par exemple: « Mohamed était toujours par terre, car l’autre agent continuait de lui donner des coups de pied ». Malgré tout, c’est un livre utile car il permet de dénoncer la dictature de la Tunisie à cette période et montre  le quotidien que subit la population à l’égard de ce régime politique.

Céline, 611

novembre 12th, 2012

Le Courage d’un jeune étudiant

Tahar Ben Jelloun a réussi un petit chef d’oeuvre qui en très peu de pages nous transporte dans le monde de Mohammed Bouazizi, jeune étudiant Tunisien qui malheureusement pour lui n’a pas été aidé par le destin. Après la mort de son père, ce jeune étudiant ne voulait pas vivre la meme vie que lui, il voulait monter une famille avoir des enfants, vivre dans une maison..
Mohammed va être constamment suivi et harcelé par la police, ce qui va  sérieusement compromettre ses projets futurs.
Cet écrivain essaye grâce à ce roman de nous montrer le courage de ce jeune homme qui apres plusieurs perpétuels  harcèlements va s’immoler par le feu sur la place publique pour ensuite devenir le symbole de la révolution arabe.

Je conseille vivement ce livre parce qu’il est facile à lire ce qui ne découragera pas les mauvais lecteurs , d’autant plus que c’est tiré d’une histoire vraie ce qui renforce un lien émotionnel au récit.

Lucas 611

novembre 11th, 2012

« L’étincelle qui embrase le monde »

Ce roman raconte la vie d’un jeune homme vivant en Tunisie, qui voulait s’en sortir et qui rêvait seulement d’une vie simple avec sa fiancée, c’est un homme que personne n’a écouté, que personne n’a entendu et à force d’être quotidiennement harcelé, persécuté, humilié par la police, il finit par commettre un acte désespéré en s’immolant par le feu. Il s’appelait Mohamed Bouazizi.

Cette histoire m’a beaucoup touché, elle dégage beaucoup d’émotion, j’ai éprouvé de la tristesse en la lisant car c’est une histoire vraie. Ce texte m’a beaucoup plu car je le trouve très simple et je trouve que l’acte commis par Mohamed Bouazizi est très symbolique.  Je conseille ce livre car il permet de comprendre comment fonctionnait la Tunisie il y a deux ans.

Pauline 611