février 11th, 2018

Le Führer de retour !

 Ce livre a été un grand succès en Allemagne. Timur VERMES va nous raconter la vie de Hitler dans les temps modernes, tout en restant à la fois dans le sérieux mais aussi avec de la comédie.

Je veux parler d’Il est de retour .

De mère allemande et de père juif hongrois réfugié en Allemagne en 1956 , Timur VERMES est né à Nurembreg en 1967. Après des études d’histoire et de sciences politiques, il devient journaliste et contribue à de nombreux journaux et magazines.

Il est de retour met donc en scène l’arrivée d’Hitler en 2011 précisément, soixante six ans après sa mort. Hitler se réveille après tout ce temps dans un terrain vague et va se rendre compte que tout a changé . Il n’y a plus rien comme avant: plus de nazis, les étrangers sont partout, une femme est au pouvoir et le pire pour lui: plus personne ne fait de salut nazi !

Hitler part donc avec la volonté de remettre les choses dans « le droit chemin ». Mais pour cela il a besoin d’aide, il a besoin que tout le monde l’entende . Et bien sûr, il va y arriver ! Au début grâce à youtube , puis par les médias il se fait rapidement connaitre et finit donc par passer à la télé mais tout le monde pense bien évidement que c’est juste un acteur qui joue le rôle d’Hitler car personne ne se doute bien sûr que c’est le vrai Hitler, celui de la seconde guerre mondiale, le Führer !
Tout au long du livre, Hitler fait des discours parlant de certains événements de la guerre, détournant bien souvent le sujet initial de discussion à son avantage et il arrive aussi et surtout à manipuler en quelque sorte les autres personnages grâces à ce procédé.

Ce qui est assez impressionnant, c’est que cela amène même certains personnages à dire que certains événements affreux advenus durant la guerre ne seraient finalement pas si mauvais et affreux .
J’ai d’ailleurs beaucoup aimé ce livre pour cette raison ainsi que pour d’autres.  Ce livre montre très bien comment l’esprit peut être manipulé .

Mais Il est de retour ne montre-t’il que cela? Non, il est aussi assez marrant de voir Hitler perdu dans cette époque qui n’est pas la sienne.

Je pense que ce livre est un bon choix de lecture. Timur Vernes l’a très bien écrit bien que cela soit son premier livre.

Je pense donc que j’aurais voté pour lui s’il était arrivé en tête du trio final pour toutes ces raisons.

Léa,  606

janvier 28th, 2018

Critique de « Il est de retour »

C’est l’histoire d’un personnage historique, qui est de retour en Allemagne en 2011 : Hitler.

Ce roman est écrit par Timur Vermes, un journaliste, qui a écrit ce roman satirique, qui se moque d’Hitler et critique les médias sur internet,comme   YouTube.

Le début de l’histoire est intéressant car on voit, à travers les yeux d’Hitler, la comparaison entre des anciennes et nouvelles inventions ; en passant par les laveries automatiques jusqu’à l’ordinateur. Le début du roman nous permet de voir Hitler,ne connaissant rien au monde actuel. C’est assez drôle parce que le personnage principal, n’est pas à sa place en 2011.

En revanche, je n’ai pas lu ce livre en entier car l’histoire est trop monotone et toutes les descriptions des nouvelles technologies deviennent assez vite ennuyeuses. De plus, je n’ai pas aimé la réaction des gens qui ne  reconnaissent pas Hitler quand il le croisent dans la rue alors qu’il a des caractéristiques assez prononcées comme sa moustache, sa frange ou encore sa veste son costume nazi. 

Dans la suite de l’histoire, on voit qu’Hitler veut reprendre le pouvoir en utilisant les médias, et il se trouve justement qu’il réapparaît au début du roman dans un quartier où les médias y sont en grand nombre. Grâce aux rencontres qu’il fait, il arrive à trouver une équipe de production d’émission qui veut bien lui proposer de faire une émission sur lui.

Finalement, ce livre m’a plu car il y a un peu d’humour , en revanche il est rapidement et ennuyeux car c’est un peu la même chose dans le début du roman.

Richard 603

janvier 15th, 2015

Des poupées sur une étagère

Dans ses rêves, il regardait le Führer s’éloigner et disparaître…

Ecrit en 2013 par Lucia Puenzo, Wakolda raconte la fuite du tristement célèbre Josef Mengele, médecin nazi au cours de la Seconde Guerre Mondiale, en Argentine, ainsi que sa rencontre avec Lilith, une naine blonde aux yeux, et sa belle poupée Herlitzka. Fasciné par la petite fille, il s’installe avec sa famille et recommence ses expériences…

L’histoire est entraînante, on a toujours envie de savoir si les expériences de Josef Mengele vont blesser ou non Lilith et sa famille. De plus, l’écriture est fluide, on enchaîne facilement les chapitres. Pour finir, on se prend rapidement d’empathie pour cette famille, victime malgré elle de cet homme.

Personnellement, j’ai beaucoup aimé ce livre car cette époque me fascine, et découvrir la manière de penser des nazis de l’ »intérieur » est une expérience fascinante.

Morgane

décembre 28th, 2014

Une fascination pour la perfection !

    Wakolda est un roman écrit par Lucia Puenzo en 2013, ce livre parle d’un réfugié nazi en Argentine, suite à une journée banale, il rencontre Lilith et sa famille. L’histoire se déroule en 1959, en Patagonie. Par un concours de circonstances Josef est amené à  vivre avec eux et à expérimenter leur quotidien.  Il a particulièrement étudié le cas de Lilith qui représenterait la perfection si son corps n’était pas atteint d’un défaut de croissance.

    Dès l’entrée dans le roman, l’auteur nous donne envie de continuer l’histoire, les deux personnages principaux sont fascinants et attachants autant l’un que l’autre. L’histoire se développe très vite et on rentre dans le vif du sujet rapidement. Ce qui donne au lecteur l’envie de lire la suite.

Léa et Mélanie