21 mai 2020

Un roman graphique accrocheur

       J’ai lu La recomposition des mondes Alessandro Pinocchio. Ce livre a été écrit le 30 avril 2019 et c’est un roman graphique car il y a beaucoup de dessins et qu’il y a aussi beaucoup de texte.

       Le roman graphique parle de la ZAD, c’est une organisation qui est pour la protection de la végétation et vit au plus près de la nature. Les habitants de la ZAD sont contre les personne qui veulent détruire la forêt comme en 2018 sur le territoire de l’aéroport de Notre-Dame-Des- Landes.

        Ce que j’ai aimé dans les personnages des zadistes, c’est que ce que l’on voit à la télévision et ce dont on se rend compte lorsque la BD nous plonge en immersion chez eux, ce n’est pas du tout pareil. Je pense que l’Etat veut  faire passer ces personnes pour de simples toxicomanes, alors qu’ils sont bien autre chose.

         Le style du livre ne me plait pas car je préfère les BD normales et non les romans graphiques car il y a trop de texte et ça gâche les images.

La mise en page du texte me dérange, la police de caractère est trop petite. Par exemple, en lisant la neuvième page de la BD je ne savais pas par où commencer car le nombre excessif de bulles gâche les illustration au deuxième plan, idem à  la page 74-75 il y a trop de texte.

       Le gros point positif, c’est qu’il m’a fallu le lire en entier pour  comprendre la totalité du livre et bien que ce soit un roman graphique, je n’ ai mis pas beaucoup de temps à finir le livre, ce qui prouve qu’il m’a bien accroché.

Marwan, 609

Commenter l'article