12 janvier 2016

Une jeunesse face aux règles

Corniche Kennedy est un livre écris par Maylis De Kerangal et qui m’a beaucoup plu.
Si j’ai su apprécier ce livre c’est en premier lieu pour ses personnages, car le fait que les personnages principaux soient des adolescent auxquels j’ai facilement pu m’identifier m’a permis de vivre plus intensément leurs aventure et peripéties, en plus de cela Sylvestre Opéra, antihéros par excellence, « flic » alcoolique et solitaire qui applique une loi et suit des ordre par simple obligation et non par envie, m’a marqué et m’a touché.
L’histoire en elle-même n’est pas si folle mais c’est plus la manière plutôt réaliste de relater la vie d’une bande d’amis pendant les vacances d’été, qui m’a charmé,en effet le fait qu’elle m’ait refait penser à mes vacances fut assez plaisant.
Ce livre retrace la vie ou plutôt la survie d’une bande de jeunes face au harcèlement policier et aux multiples lois qui visent à interdire l’amusement, la folie, l’aventure dans la vie de ces adolescents… On peut voire un chapitre sur deux le quotidien de ces jeunes qui ont établi leur terrain de jeu sur une plateforme de béton entourée par des promontoires, du haut desquels ils s’amusent à plonger dans la mer.

Interdire les plongeons et arrêter les adolescents qui s’y risquent, voilà la mission de Sylvestre Opera que l’on voit évoluer, pris de sympathie pour ces jeunes dont on nous raconte le parcours au fur et à mesure, dans les chapitres ne traitant pas des adolescents…
Si je devais faire un reproche à ce livre, ce serait sa fin que je trouve assez hâtive et qui m’a surpris dans le sens où après le point final je me suis demandé si il n’y avais pas de suite ou si l’histoire continuait un peu plus loin..

C’est un bon livre que je conseillerais et qui m’a fait passer d’agréables moments de lecture et de détente et que je mettrais dans mon top 3 des livres lus
Max

 

Commenter l'article