15 novembre 2012

Une reine sans identité !

Durant la parlote nous avons parlé de l’identification du lecteur ; cela consiste à se mettre dans la peau du personnage. Ressentir ses sentiments, savoir ses pensées ou encore imaginer comment le personnage ressent ce qui se passe.

Dans La reine des lectrices nous n’avons pas réussi à nous identifier. Nous n’aimons pas lire donc la passion du personnage n’est pas partagée avec tous les lecteurs et le peu qui ne concerne pas la lecture est inintéressant. Nous apprenons peu de ses sentiments à part ceux en rapport avec la lecture. Nous avons ressenti de l’ennui à cause des  répétitions. L’humour n’est pas au rendez-vous.

Gauthier et Hadrien   611

Commenter l'article